HomeSociétéNCI 360° : Gbato et Bolougbeu « s’empoignent » au sujet de la députée...

NCI 360° : Gbato et Bolougbeu « s’empoignent » au sujet de la députée Mariam Traoré

NCI 360° : Gbato et Bolougbeu
NCI 360° : Gbato et Bolougbeu "s’empoignent" au sujet de la députée Mariam Traoré

C’était chaud ce dimanche 6 juin 2021 sur le plateau de l’émission NCI 360° de la Nouvelle chaîne ivoirienne. Guillaume Gbato, le Secrétaire général du Syndicat national des professionnels de la presse de Côte d’Ivoire (Synappci) et l’éditorialiste Elisée Bolougbeu se sont empoignés au sujet de l’attitude de la députée Mariam Traoré au parlement africain en Afrique du Sud.

En ce qui concerne Guillaume Gbato, il est hors de question d’accorder une situation atténuante au comportement de la sulfureuse cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

« L’attitude de Mariam Traoré doit être condamnée. On doit faire la promotion des valeurs. Je pense qu’après ce qui s’est passé, elle n’a pas été suffisamment condamnée.», a-t-il déploré.

Lire aussi:   Sur NCI 360: Assalé Tiémoko déclare que seul Laurent Gbagbo est crédible dans l'opposition

Pour le Secrétaire général du Synappci, au regard de ses antécédents, la députée de Tengrela ne devrait pas représenter la Côte d’Ivoire au parlement africain.

« Je ne sais pas pourquoi c’est Mariam Traoré qu’on choisit pour représenter la Côte d’Ivoire au parlement africain. Une députée de la nation qui a proféré ici des injures publiques à l’endroit de Sita Coulibaly (Union des femmes du PDCI-RDA, ndlr), son parti ne devrait même pas la reconduire en tant que députée. Celui qui a choisi Mariam Traoré pour l’envoyer au Parlement africain doit s’attendre à ça. On connaît ses antécédents. Elle est habituée au comportement belliqueux », a-t-il laissé entendre.

Lire aussi:   Mariame Traoré IBK soutenue par Alpha Yaya à la présidence de l’Assemblée nationale : Vrai buzz pour une fausse candidature

En réaction, l’éditorialiste Elisée Bolougbeu s’est élevé contre le jugement de Guillaume Gbato qu’il trouve assez sévère.

« D’abord en disant que Mariam Traoré ne mérite pas de représenter la Côte d’Ivoire au parlement africain, c’est une insulte qu’on fait aux populations de Tengrela. On ne peut pas s’arrêter aux vidéos qu’on nous a présentées pour condamner Mariam Traoré. Qui d’entre nous a cherché à rencontrer la députée pour avoir sa version des faits. Je pense que c’est cela aussi le travail journalistique. Moi j’ai essayé de la rencontrer pour chercher à comprendre…On peut condamner son attitude, mais on doit la comprendre au regard du contexte », a-t-il défendu.

Lire aussi:   Débat sur l'école ivoirienne : les graves accusations du président des libraires de Côte d'Ivoire.

Cette intervention n’a pas eu pour effet de ramollir la position de Guillaume Gbato qui a parlé « d’explication à deux balles ».  

Lors de l’élection des instances dirigeantes du parlement africain à Midrand, en Afrique du Sud en début de ce mois de juin, Mariam Traoré est allé très fort en s’en prenant physiquement au Sud-africain Julius Malema le leader des Economic Freedom Fighters (EFF).