Home Société Mort d’un laveur auto au commissariat du 18eme: Ange Kessy ne lâche...

Mort d’un laveur auto au commissariat du 18eme: Ange Kessy ne lâche pas prise

Mort d'un laveur auto au commissariat du 18eme: Ange Kessy ne lâche pas prise
Mort d'un laveur auto au commissariat du 18eme: Ange Kessy ne lâche pas prise

C’est l’une des affaires qui secouent grandement la toile ivoirienne, il s’agit du décès d’un jeune laveur d’auto dans les locaux du commissariat du 18eme arrondissement sis dans la commune de Cocody.

Le jeune Hamed, âgé de 24 ans et exerçant le métier de laveur auto au sein d’un lavage sis à la Riviera 3, a été accusé de vol sur un véhicule par un client et jeté en prison sans aucune procédure. Il va malheureusement y trouvé la mort, le dimanche 14 novembre, après avoir été enfermé dans le cachot du commissariat du 18e arrondissement.

Lire aussi:   Dikodougou-Ouattaradougou/ quartier senoufo ravagé par le feu: Les familles sinistrées reçoivent des vivres et non vivres du DG des douanes et des cadres du département

(le véhicule sur lequel le vol aurait été commis)

Le jeune Hamed serait, selon ses proches, décédé suite à une crise d’angoisse et de mauvais traitements au sein du commissariat du 18 ème arrondissement.

Saisi de cette affaire, le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessy, a décidé de l’ouverture d’une enquête afin de situer les responsabilités liées à ce drame.

Communiqué du Tribunal Militaire D’Abidjan :

 » Affaire décès d’un laveur d’auto au commissariat du 18eme

Lire aussi:   Préavis de grève dans la fonction publique : le gouvernement entame des discussions avec les syndicats

Le Commissaire du Gouvernement ouvre une enquête et ordonne une autopsie. Le Chef du Parquet militaire interdit également aux enquêteurs de la police de s’approcher du corps. »

Une enquête qui nous situera sur les circonstances réelles de la mort du jeune Hamed mais tout aussi bien sur les conditions de son interpellation et de son audition au sein du commissariat.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here