Home Société Minignan : le violeur de l’institutrice, un gamin de 15 ans est...

Minignan : le violeur de l’institutrice, un gamin de 15 ans est arrêté

Minignan : le violeur de l'institutrice, un gamin de 15 ans est arrêté
Minignan : le violeur de l'institutrice, un gamin de 15 ans est arrêté

Le nommé Bangaly Karim, âgé de 15 ans, a violé, dans l’après-midi du lundi 15 novembre 2021, la nommée S.K., une institutrice de 36 ans, en service à l’EPP Tiefinzo, dans le nord de la Côte d’Ivoire.

Incroyable mais vrai. Il a soufflé seulement sa 15ème bougie. Et à cet âge, ses instincts libidinaux l’ont poussé à commettre un viol sur une dame âgée de 36 ans, qui aurait pu être sa mère. Lui, c’est Bangaly Karim, un gamin de 15 ans, né à Karakoro (département de Korhogo) à la recherche de petits boulots. A cause de lui, la journée du 15 novembre, déclarée Journée nationale de la Paix en Côte d’Ivoire, sera désormais marquée d’une pierre noire par dame S.K., institutrice à l’EPP Tiefinzo.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: les fonctionnaires suspendent leur grève et appellent à la reprise lundi

En effet, selon les sources de Linfodrome, le lundi 15 novembre 2021, alors que l’institutrice se trouvait dans sa chambre, aux environs de 14 heures, un inconnu, qui n’est autre que Bangaly Karim, y a fait irruption. Muni d’un couteau et menaçant, il lui intima l’ordre de sa déshabiller. Morte de peur, l’institutrice s’exécuta sans broncher. Désormais maitre des lieux, bangala, pardon, Bangaly, pouvait tout se permettre et posséder l’institutrice. Après son forfait, il est sorti de la chambre en prenant ses jambes à son cou.

Lire aussi:   L’amélioration de la qualité du capital humain pour l’émergence au centre d’un dialogue de haut niveau à Abidjan

L’institutrice ? Meurtrie et souillée, elle a eu la force nécessaire d’appeler à l’aide. Bien lui en prit. De bonnes volontés se lancent aux trousses du jeune violeur doublé d’un piètre sprinteur. Et comme il fallait s’y attendre, il a été rattrapé et conduit au poste de gendarmerie dudit village.

Et c’est aux mains de la maréchaussée qu’il a décliné son identité. Interrogé sur son acte, Bangaly qui jouait au courageux devant la pauvre institutrice est resté muet comme une carpe. A en croire nos sources, il a été mis à la disposition de la Gendarmerie de Samatiguila pour enquête, sur instructions du substitut résident.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: 1658 milliards FCFA pour le financement de la Santé sur la période 2020-2023

Quant à l’institutrice S.K., des dispositions ont été prises par le Directeur de son école pour sa prise en charge médicale

Source : linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here