Home Société Menace terroriste à Bouna : des djihadistes recrutent des jeunes dans le...

Menace terroriste à Bouna : des djihadistes recrutent des jeunes dans le Bounkani

Menace terroriste à Bouna : des djihadistes recrutent des jeunes dans le Bounkani
Menace terroriste à Bouna : des djihadistes recrutent des jeunes dans le Bounkani

A Bouna, la question du djihadisme est depuis ce 16 septembre 2021 au centre d’un colloque sécuritaire régional le Bounkani.

L’objectif de ce colloque, initié par le Conseil régional du Bounkani, vise à définir les mécanismes sociaux et économiques permettant de juguler l’extrémisme violent et prévenir la radicalisation de la population jeune de cette partie du pays.

En effet, ces derniers mois, des recrutements de jeunes par de groupes djihadistes moyennant des sommes oscillant entre 100 000 et 500 000 FCFA ont été enregistrés dans les localités de Tokolokaye, Tougbo, Moussibougou, des localités de la région du Bounkani, situées à la frontière avec le Burkina Faso.

Lire aussi:   La fête de Ramadan sera célébrée mercredi en Côte d’Ivoire (Officiel)

Selon le président du conseil régional du Bounkani, Hien Philippe, face à cette situation de radicalisation qui se manifeste sur le territoire ivoirien, il est plus qu’urgent d’identifier les facteurs de cette radicalisation et trouver des solutions définitives face à la menace djihadiste qui instaure un climat d’insécurité ambiant dans cette région.

”Ce colloque devra nous permettre de sensibiliser nos jeunes et leur dire qu’il n’y a aucun bonheur à participer à une telle œuvre qui n’a pour but de semer tristesse et désolation”, a indiqué M. Hien, à l’ouverture des travaux, qui réunissent tous les acteurs de la gouvernance locale, les organisations de la société civile (OSC), ainsi que les forces de défenses et de sécurité, directement engagées dans la lutte contre le terrorisme.

Lire aussi:   Evasion à la prison de Katiola : le régisseur et les gardes pénitentiaires relevés de leurs fonctions

Quatre principaux thèmes sont au menu de ce colloque à savoir la situation de la sécurité dans la région, les facteurs favorisant la radicalisation des adolescents et des jeunes, le rôle des TICs dans la radicalisation et sa prévention chez les adolescents et jeunes et les mécanismes de prévention, de régulation de l’extrémisme.

L’Afrique de l’Ouest est confrontée, ces dernières années, à une situation sécuritaire préoccupante en raison des velléités expansionnistes du fondamentalisme religieux salafiste marqué par des attentats perpétrés au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : don de kits alimentaires de l’Association des Musulmans Sunnites à des familles nécessiteuses

La Côte d’Ivoire fait face depuis 2020 à une infiltration de groupe djihadistes dans sa partie septentrionale, principalement dans la région du Bounkani, frontalière au Burkina Faso.

source: yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here