Home Société Marcory : quatre présumés trafiquants d’ivoire arrêtés

Marcory : quatre présumés trafiquants d’ivoire arrêtés

Marcory : quatre présumés trafiquants d'ivoire arrêtés
Marcory : quatre présumés trafiquants d'ivoire arrêtés

Quatre présumés trafiquants opérant dans le commerce illégal de l’ivoire ont été interpellés dans la commune de Marcory au moment où ils s’apprêtaient à écouler la marchandise au sein d’un hôtel.

Ces hommes ont été arrêtés avec en leur possession 11 défenses d’ivoire pour un poids total de 37,6 kilogrammes. Cette arrestation est le fruit de la collaboration entre l’Unité de lutte contre la criminalité transnationale organisée (UCT) et le ministère des Eaux et Forêts (MINEF) avec l’assistance technique EAGLE Côte d’Ivoire.

Les ivoires saisis le dimanche 31 octobre 2021 proviendraient essentiellement du Burkina Faso, pays voisin à la Côte d’Ivoire, soulevant la grande question de la porosité des frontières terrestres.

Les présumés trafiquants ont étés conduits au siège de l’UCT à Abidjan pour être gardés à vue et subir un interrogatoire. Ils ont été par la suite déférés devant le tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, vendredi 05 novembre 2021, pour trafic illicite d’ivoire puis placés sous mandat de dépôt. Les prochains jours, les suspects seront présentés au juge d’instruction pour être entendus dans l’optique d’éventuelles enquêtes.

Si les présumés trafiquants sont reconnus coupables, ils risquent une peine de prison allant de 3 à 12 mois assortie d’une amende comprise entre 3000 à 300.000  francs CFA. En Côte d’Ivoire, ce sont plus de 1139 éléphants qui ont été dénombrés dans 26 habitats, selon les rapports réalisés entre 1987 et 2000. Aujourd’hui le nombre d’individu ne dépasse pas les 300 selon un rapport de l’Union internationale pour la conservation de la nature publié en 2016.

Source : AIP

Lire aussi:   Libre opinion/ Grève des fonctionnaires / La colère des formateurs : On ne peut pas dispenser en 3 mois le contenu d’un programme prévu pour durer 8 mois!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here