Home Société Lutte contre les inondations en Côte d’Ivoire : voici les sites déclarés...

Lutte contre les inondations en Côte d’Ivoire : voici les sites déclarés d’utilité publique

Lutte contre les inondations en Côte d'Ivoire : voici les sites déclarés d'utilité publique
Lutte contre les inondations en Côte d'Ivoire : voici les sites déclarés d'utilité publique

Dans le but de réduire les risques d’inondations dans le district d’Abidjan, le gouvernement a adopté des décrets portant déclaration de certains sites d’utilité publique en Conseil des ministres du mercredi 03 novembre 2021 à Abidjan.

Selon le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly dans son compte-rendu, ces décrets s’inscrivent dans le cadre de la politique d’assainissement engagée par le gouvernement en vue de réduire les risques d’inondation et en application du schéma directeur de drainage du district d’Abidjan.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Détenu depuis près de 3 ans, la liberté provisoire accordée pour raisons médicales à Samba David

Il s’agit premièrement d’un décret portant déclaration d’utilité publique, les parcelles dédiées aux travaux de construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales d’Anonkoua Kouté dans la commune d’Abobo, de Grand-Bassam et de Gesco dans la commune de Yopougon, suite aux inondations que ces communes ont subies ces derniers temps.

Le deuxième décret porte sur la déclaration d’utilité publique d’une parcelle d’un peu plus de cinq hectares destinés à la construction d’une station de traitement de bout de vidange dans la commune de Bingerville.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un «faux malade» à la base d'incident entre médecin et sapeurs-pompiers, les précisions de la direction du CHU de Yopougon

A en croire le ministre Amadou Coulibaly, l’Etat a conclu à cet effet, plusieurs accords pour la construction d’ouvrage de drainage des eaux pluviales et de 14 stations de traitement des bouts de vidanges dont celle de Bingerville d’une capacité de 500 m3/jour.

source : linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here