Home Société Lutte contre le terrorisme : les chefs d’Etat-Major de la CEDEAO préparent...

Lutte contre le terrorisme : les chefs d’Etat-Major de la CEDEAO préparent quelque chose à Abidjan

Lutte contre le terrorisme : les chefs d'Etat-Major de la CEDEAO préparent quelque chose à Abidjan
Lutte contre le terrorisme : les chefs d'Etat-Major de la CEDEAO préparent quelque chose à Abidjan

« La 41ème réunion du Comité des Chefs d’Etat-Major de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se tiendra à Abidjan du 17 au 19 novembre 2021 », rapporte une note du Bureau d’information et de presse des armées (Bipa).

Au menu de cette rencontre figure en bonne place les questions sécuritaires dans l’espace Cedeao. « Les responsables des Armées discuteront des questions sécuritaires qui minent l’espace régional commun », peut-on lire dans cette note. Mieux, les patrons des armées vont évaluer les opérations en cours et réfléchiront sur les perspectives pour l’optimisation de la sécurité dans la zone Cedeao ».

A cette occasion, une visite l’Académie Régionale de Lutte Contre le Terrorisme de Jacqueville est prévue

A noter que le Comité des Chefs d’Etat-Major est un organe de la Cedeao regroupant l’ensemble des chefs des Armées et chargé de la prévention et la gestion des conflits.

Lire aussi:   Le trafic d’enfants se renforce sur le continent africain, selon le département d’État américain

Il faut signaler que le plan de mise en œuvre de la stratégie de la Cedeao pour la lutte contre le terrorisme est adossé à trois piliers fondamentales, à savoir la prévention, la poursuite et la reconstruction.

Pilier 1 : La prévention

Dans le cadre de la prévention, il s’agit du rejet total du terrorisme, d’éliminer les conditions propices à la propagation du terrorisme, de renforcer la coopération en matière de renseignements opérationnels et d’alerte précoce, d’empêcher les terroristes d’accéder à l’espace, aux moyens et aux capacités techniques nécessaires à leurs opérations, de prévenir l’extrémisme et la radicalisation, de promouvoir les pratiques démocratiques et la protection des droits de l’homme.

Pilier 2 : La poursuite

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Les 15 jeunes Ivoiriens bénéficiaires du programme de formation Mandela Washington Fellowship reçus par Gon avant leur départ pour les USA

Dans le deuxième pilier relatif à la poursuite, la Cedeao préconise la signature et la ratification des textes en la matière pour la mise en œuvre efficacement les instruments juridiques régionaux, continentaux et internationaux sur la lutte contre le terrorisme. Toujours au niveau de ce pilier, la Communauté propose le renforcement de l’État de droit et la coopération en matière de justice pénale. Elle propose aux Etats d’améliorer la coopération en matière de contrôle et de surveillance des frontières, ainsi que la sécurité aéroportuaire et maritime. Pour elle, il faut supprimer et criminaliser le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent. Au niveau de ce 2ème pilier, la Cedeao met un point d’honneur sur la protection les infrastructures vitales, les édifices diplomatiques et les autres intérêts étrangers.

Il faut, selon l’organisation, renforcer la capacité des États membres en vue de développer un cadre de justice pénale contre le terrorisme. Et aussi la coopération avec les organisations de la société civile et les médias en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme. Aussi faut-il mettre un accent particulier sur la formation et le renforcement des capacités en matière de prévention et de lutte contre le terrorisme.

Lire aussi:   Lancement des travaux d’extension de l’aéroport d’Abidjan d’un coût de 42 milliards FCFA

Pilier 3: la reconstruction

S’agissant du pilier trois, la Cedeao estime qu’il faut avant tout protéger les droits des victimes ; appuyer et réconcilier les communautés et promouvoir la cohésion nationale et sociale. La réparation du contrat social et l’élaboration d’une stratégie de lutte contre le terrorisme au niveau national s’avère primordial pour la Cedeao à ce niveau.

Fratmat.info avec le Bipa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here