HomeSociétéLe ciel s’écroule sur Zasso « Englobal » après cette déclaration sur Gbagbo

Le ciel s’écroule sur Zasso « Englobal » après cette déclaration sur Gbagbo

Le ciel s'écroule sur Zasso
Le ciel s'écroule sur Zasso "Englobal" après cette déclaration sur Gbagbo

Parmi les vidéastes ivoiriens les plus suivis sur les réseaux sociaux, il y a Zasso Patrick dit Englobal dont les simples lives Facebook drainent plus de 2.000 spectateurs voire plus. Englobal s’est adressé cet après-midi à ses followers dans un décryptage de l’actualité politique de son pays, disant à ses anciens amis du Front Populaire que Dieu a abandonné Gbagbo depuis la période électorale de 2010 et qu’au niveau du RHDP, chapelle politique à laquelle il appartient, ils sont très disciplinés et n’ont pas la culture de la violence au contraire des manifestants de l’opposition qui se sont prêtés à des actes de vandalisme ces derniers jours :

« nous ne pouvons pas détruire ce que nous avons construit, a-t-il déclaré pour justifier le fait que les partisans RHDP ne sont pas sortis.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : La CEDEAO invite les gouvernants à accorder aux régulateurs, le droit de fixer dorénavant les tarifs de l'électricité

Ceux qui incitent les manifestants à marcher ont tous le même calendrier : revenir aux affaires pour manger comme ils le faisaient autrefois au temps de Gbagbo. Pourtant quand ils étaient aux commandes, ils n’ont pas fait ce que Ouattara a réussi aujourd’hui c’est-à-dire les routes les ponts le développement. Les marches qu’il y a eu ces derniers jours, ils appellent ça le peuple mais ce n’est pas le peuple, ce sont des groupes d’individus… »

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Autoroute du nord, un accident de la circulation, suite à une sortie de route, cause des blessés

Sur des milliers de commentaires sous son live, Zasso n’a pas fait que recueillir des acclamations. Certains intervenants lui ont adressé des critiques acerbes dont cet internaute qui a écrit ceci : « toi on te connait. Si le RHDP perd le pouvoir tu vas encore changer de camp… »

Il y en a eu même qui ont carrément laissé la politique pour se constituer en policier de la mode.

Source: Autres presses

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Vitesse, quand tu touches à l'argent des ivoiriens, ça marche