Home Société Lassina Doumbia: « La mort n’est le projet d’aucun militaire, mais… »

Lassina Doumbia: « La mort n’est le projet d’aucun militaire, mais… »

Lassina Doumbia:
Lassina Doumbia: "La mort n’est le projet d’aucun militaire, mais..."

En mission de reconnaissance dans le Nord ivoirien, un avion MI-24 de l’armée ivoirienne s’est crashé, avec à son bord, cinq aviateurs, qui ont tous péri. Le Général Lassina Doumbia a tenu, lors d’une cérémonie spéciale, à rendre un vibrant hommage à ses hommes tombés au champ d’honneur, mais aussi et surtout à remonter le moral de leurs autres frères d’armes pour poursuivre le combat contre le terrorisme.

La Côte d’Ivoire est confrontée à une menace terroriste persistante dans la partie septentrionale du pays. Loin de se dérober de leur mission régalienne, les Forces de défense et de sécurité (FDS) sont engagées à fond dans cette guerre asymétrique qui leur est imposée par un ennemi sans visage. C’est dans la traque de cet ennemi qu’un aéronef de l’armée ivoirienne s’est crashé.

Lire aussi:   Guillaume Soro depuis Katiola: Au nom de l’alliance, on aurait pu éviter le drame tragique à Bouna

Dans la nuit du 9 au 10 septembre 2021, un avion de type MI-24 a en effet disparu des radars, aux environs de 2 heures du matin. Les recherches entreprises ont permis de localiser l’aéronef qui s’est écrasé à deux kilomètres au nord de la localité de Togolokaye, dans le département de Téhini, en République de Côte d’Ivoire », selon un communiqué signé du Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia, avant d’ajouter : «Les cinq occupants ont tous péri dans cet accident. »

Lire aussi:   Terrorisme, immigration, démocratie et bonne gouvernance au cœur d’une rencontre des ministres du Conseil de l’Entente

Lors d’une cérémonie tenue au quartier général de l’Armée de l’Air, à la base aérienne d’Abidjan, le 14 septembre 2021, le chef d’état-major général des Armées (CEMGA) a exprimé sa compassion et sa solidarité à l’égard de ses valeureux hommes, qui ont perdu la vie dans l’accomplissement de leur mission, qui consiste à protéger d’autres vies.

« La mort n’est le projet d’aucun militaire, mais une éventualité qui ne devrait briser l’élan des troupes dans l’accomplissement de leurs missions », a déclaré le patron de l’armée ivoirienne, avant d’ajouter : « Les aviateurs doivent vite oublier ce coup dur et se remobiliser aux côtés de leurs autres frères d’armes dans ce combat contre le terrorisme dans le Nord. »

Lire aussi:   L’hôpital mère-enfant de Bingerville sera inauguré en mars 2018, (Dominique Ouattara)

Voilà donc qui est clair. Rien ni personne ne doivent saper le moral des éléments des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) engagées dans la lutte contre le terrorisme. Et ce, d’autant plus que le Président Alassane Ouattara, chef suprême des armées, et le ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara se tiennent aux côtés de l’armée ivoirienne pour lui donner les moyens nécessaires à l’accomplissement de sa mission.

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here