Home Société La ministre Anne Ouloto annonce la démolition d’édifices empiétant sur l’espace public

La ministre Anne Ouloto annonce la démolition d’édifices empiétant sur l’espace public

La ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement, Anne Désirée Ouloto, a procédé mercredi à la visite des travaux d’assainissement de la Riviera Bonoumin, de la Riviera 2 et de la Riviera 3, en vue de s’enquérir de leur état d’avancement, annonçant la démolition d’édifices empiétant sur des espaces publics comme celui du sieur Coulibaly Karim dont la clôture couvre un caniveau et un dalot.

« Nous avons organisé cette visite de terrain parce que nous sommes dans la période de la pré-saison des pluies. Le gouvernement ne veut pas regarder ces choses avec résignation. Nous voulons que cette année, nous ayons une saison des pluies sans mort, sans grands désagréments. Des dispositions avaient déjà été prises à l’effet de traiter les zones à risques, les sites critiques, d’améliorer les infrastructures. Nous sommes venus faire l’état des lieux avec les services compétents. Nous sommes rassurés. Et je pense qu’il faut que les populations prennent conscience qu’elles doivent faire des efforts pour accompagner les initiatives du gouvernement», a souligné Mme Ouloto au terme de la visite de terrain.

En sa compagnie, le coordonnateur du Projet de renaissance des infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI), Pierre Dimba, a expliqué que ces visites font partie d’un projet global qui prend l’ensemble des bassins qui partent des deux Plateaux à la lagune, au niveau du Golf Hôtel. D’un montant total de 1, 5 milliard de FCFA, ces travaux d’assainissement ont débuté en avril 2015 et seront achevés en fin février 2016.

« Nous avons découpé ces travaux en plusieurs phases. La première phase a consisté à régler les problèmes d’inondation entre la digue de Bonoumin et la résidence d’Alpha Blonby et prolongé jusqu’au boulevard de France. La deuxième phase commence avec le financement additionnel de la Banque mondiale qui va non seulement traiter l’exutoire, c’est à dire tout ce qui part de du boulevard de France jusqu’à la Riviera Golf. Mais également, travailler sur les digues en amont pour éviter les inondations », a relevé M. Dimba.

amak/cmas

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here