Home Société La Côte d’Ivoire se penche sur l’épineux problème des conflits intercommunautaires

La Côte d’Ivoire se penche sur l’épineux problème des conflits intercommunautaires

Les affrontements entre des éleveurs peuls et des agriculteurs qui ont éclaté fin mars à Bouna ont fait 33 morts, a déclaré jeudi le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, à l’occasion d’un séminaire sur les conflits intercommunautaires en Côte d’Ivoire.

« Les récents affrontements intercommunautaires des 24 et 25 mars 2016 entre agriculteurs et éleveurs à Bouna ont occasionné un lourd bilan, soit 33 morts, 52 blessés, 2 640 déplacés », a indiqué Daniel Kablan Duncan, à l’ouverture d’un séminaire sur « l’analyse et les préventions des conflits communautaires en Côte d’Ivoire », jeudi 21 avril. Un précédant bilan faisait état d’une vingtaine de morts.

Seulement 4% des terres enregistrées

La question « des conflits communautaires, s’ils n’étaient pas relevés, pourrait entraver les fondements même de notre société, notamment l’hospitalité », a averti le Premier ministre ivoirien. D’où l’organisation d’un tel séminaire, qui doit par ailleurs examiner le problème de « la propriété et la gestion des terres cultivables qui se raréfient de plus en plus ».

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here