Home Société INHP : le Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique inauguré

INHP : le Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique inauguré

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan a procédé, ce lundi 15 février, à l’inauguration du Centre des opérations d’urgence de santé publique (Cou-sp) sis à l’Institut national d’hygiène publique (Inhp), à Abidjan-Treichville. D’une superficie de 95 m2 et d’un coût global de construction et d’équipement de 233 888 000 Fcfa, ce centre devrait être capable de mettre à la disposition du gouvernement et de ses partenaires (Afd, Cdc-Atlanta, Oms), des informations pertinentes pour la prise de décisions stratégiques, de prévention, de détection et de riposte d’épidémie, a souhaité M. Duncan.

Il devrait, entre autres, être « fonctionnelle et opérationnel 24heures sur 24 », a-t-il précisé, en présence de la ministre Raymonde Goudou Coffie, en charge du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Ce centre a été construit grâce au partenariat entre la Côte d’Ivoire et le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (Cdc Atlanta), en ce qui concerne l’appui technique d’une part, et entre la Côte d’Ivoire et l’Agence Française de développement (Afd) au titre du C2d-santé en ce qui concerne le financement, d’autre part.

« L’actualité sanitaire mondiale montre que de nombreux pays, font face à des flambées récurrentes de maladies épidémiques émergentes et ré-émergentes…Il est fondamental de détecter suffisamment tôt les flambées épidémiques pour en enrayer les effets mortels, ainsi que la propagation. Tout comme l’impact sur d’autres secteurs de développement comme le commerce et le tourisme », a indiqué Docteur Djamila Cabral, représentante de l’Oms.

A sa suite, l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Sem Georges Serre a tenu à féliciter, au nom des partenaires du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, l’exploit réalisé par la Côte d’Ivoire dans son combat préventif contre la maladie à virus Ebola. « Quand on prend les problèmes et les sujets en avance, on arrive à les contenir », a témoigné le diplomate.

Le centre est doté d’un Data center comprenant un serveur de dernière génération, de matériels informatiques, 4 grands écrans d’affichage, un tableau de projection motorisé et un système de visioconférence et de téléconférence. A terme, ce matériel sera connecté au Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, et éventuellement à la Primature.

Le suivi régulier des activités du centre des opérations d’urgence ainsi que la supervision de ses acteurs seront réalisés par l’Inhp. De même, les partenaires techniques impliqués (Afd, CDC-Atlanta, Oms, etc…) seront invités à participer à ces activités, en ce qui concerne le suivi et la supervision. Une équipe de 25 personnes sera chargée de son fonctionnement et assurera la permanence en période d’épidémie.

Le Centre des Opérations d’Urgence de Santé Publique (Cou-sp) a été créé pour servir de point de coordination unique pour la gestion des activités de préparation et de riposte aux urgences de santé publique. Il a été inspiré par le dispositif mis en place par le comité de veille chargé de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola en Côte d’Ivoire.

Isabelle Somian

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here