HomeSociétéGbagbo libéré : Mama envahi ce samedi, ambiance de carnaval malgré l’électricité...

Gbagbo libéré : Mama envahi ce samedi, ambiance de carnaval malgré l’électricité coupée

Gbagbo libéré : Mama envahi ce samedi, ambiance de carnaval malgré l'électricité coupée
Gbagbo libéré : Mama envahi ce samedi, ambiance de carnaval malgré l'électricité coupée

Mama, village de Laurent Gbagbo est envahi depuis 8h ce samedi 3 mars. Plusieurs personnes arrivent dans le village de l’ex-Président par vagues successives en chantant et en dansant.

» Le village est envahi. Certains groupes de personnes descendent à Karahi et marchent jusqu’à notre village », rapporte un habitant sur place joint au téléphone. » Il y a des villages comme Kpapékou et Payopa qui avaient annoncé leur arrivée pour ce samedi. Nous leur avons dit de remettre ça au samedi 10 mars, le temps qu’on se prépare. Mais ils ont forcé et ils sont venus nous disant qu’ilsviennent pour danser pas pour manger. D’autres viennent du canton Zédi. Eux ils sont venus sans s’annoncer. On est débordé et pourtant ce n »est que le début », ajoute-t-il. Il regrette que l’électricité soit coupée depuis 8h30mn. Mais cela ne décourage guère les habitants de Mama et leurs visiteurs.

Lire aussi:   Accident sur l’autoroute du nord: Un mort et 4 blessés graves

» A défaut de la sono, nous utilisons actuellement uniquement les tam-tams. Nous partons de ces pas dans des villages voisins chercher d’autres tam-tams pour renforcer ceux d’ici », révèle notre informateur. Effectivement, au moment de notre conversation téléphonique, les bruits des tambours nous parviennent. » J’ai perdu mon portable qui peut faire des photos sinon je vous aurais envoyé des images », regrette-t-il en promettant de voir un autre habitant qui dispose d’un portable Androïd.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : les agents de la société publique de pétrole maintiennent leur grève illimitée après une Assemblée générale

Depuis la confirmation de l’acquittement de Laurent Gbagbo le mercredi 31 mars, Mama est dans une grande joie. L’effervescence ne retombe pas. Et elle ne retombera pas de si tôt.