Home Société Frais annexes : voici ce que préparent des parents d’élèves

Frais annexes : voici ce que préparent des parents d’élèves

Frais annexes : voici ce que préparent des parents d'élèves
Frais annexes : voici ce que préparent des parents d'élèves

N’guessan Kouakou, président de l’Union générale des consommateurs de Côte d’Ivoire (Ugc-CI) a animé une conférence de presse, le mardi 7 septembre 2021 à Abidjan-Plateau.     Pour cette rentrée scolaire 2021-2022, le président de l’Ugc-CI invite les parents d’élèves à une prise de conscience collective, en vue d’organiser la résistance contre des pratiques mafieuses.

Le conférencier a fait savoir que la gratuité de l’école et la question des frais annexes malgré la suppression des frais liés aux Comités de gestion des établissements scolaires (Coges) en sont les principales causes. Ces pratiques ne sont pas encore abolies bien que le gouvernement ait pris d’importantes décisions sur ces sujets.

D’abord la gratuité de l’école dans les établissements primaires publics décidée par le gouvernement. Afin de faciliter l’accès à toutes les couches sociales, surtout les plus vulnérables à l’instruction, il a été décidé par le président de la République Alassane Ouattara de la gratuité de l’école depuis son accession à la magistrature suprême. Cette disposition autorise, contrairement à ce qui se pratiquait depuis des lustres l’inscription gracieuse des enfants du primaire dans les établissements publics. Malgré la mesure, certains responsables d’établissements rançonnent de l’argent aux parents d’élèves.  

Lire aussi:   La Côte d'Ivoire arrête deux militaires accusés de lien avec Aqmi

 « Mon inquiétude, c’est que les gens prennent l’argent des parents et ils ne font rien. Ce n’est pas bon. Lorsque tu quittes d’une école à une autre, les prix diffèrent parce que rien n’est organisé et chacun fait à sa tête, parce qu’il veut se remplir les poches. Or, il n’y a aucune loi qui oblige les parents d’élèves à payer. C’est du vol, du racket. Il y a un temps pour tout. Le temps est venu pour qu’on puisse parler. », a-t-il décrié.

En plus de cette question de la gratuité, N’guessan Kouakou a aussi dénoncé les frais annexes exigés aux parents lors des inscriptions dans les établissements, bien que les frais des Coges soient pris en compte par l’Etat.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: un mutin tué à Yamoussoukro par la Garde Républicaine(source militaire)

« Il y a des choses illégales qui se font. J’ai demandé aux parents d’être vigilants. Et tout le monde doit l’être. Rien ne doit rentrer dans les poches de qui que ce soit. L’Etat donne plus de 1 milliard f cfa aux Coges de Côte d’Ivoire. Pourquoi en plus de cela, ils doivent prendre de l’argent aux parents ? Cela ne doit plus se faire. Il faut que les parents refusent collectivement de payer quoi que ce soit », a-t-il martelé.

Pour cette rentrée scolaire 2021-2022, le président de l’Ugc-CI invite les parents d’élèves à une prise de conscience collective.

« Il faut de la résistance à ces pratiques. Il faut que nous nous mettions ensemble pour faire avancer l’école et faire cesser ces pratiques. Au lieu de rester dans les chambres, et les salons, ces questions de frais annexes doivent être mises au grand jour », conseille-il. Il   a annoncé des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces actes. « Je me battrai sur le plan juridique pour que les consignes du président de la République soient respectées.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire-Société/Le ministre Sidi Touré primes les deux meilleurs jeunes de Gbêkê et Hambol

Les chefs de structures invités à éviter les frais annexes aux parents d’élèves

Les parents d’élèves de la Direction régionale Abidjan 2, en cette rentrée scolaire 2021-2022 ne paieront plus de frais annexes conformément au décret n°2020-997- du 30 décembre 2020 modifiant le décret n° 2021-488 du 07 juin 2021 portant attribution, organisation et fonctionnement des Coges.

Dans un communiqué, dont L’inter a reçu copie le mardi 7 septembre 2021, Lekpeli Florence informe les chefs de structures qui auraient déjà encaissé des sommes quelconques sont tenus de les restituer immédiatement à ces parents et les exhorte à prendre en compte l’inscription en ligne. « Par conséquent, en dehors de l’inscription en ligne, aucun frais, pour quelque prétexte que ce soit (T-shirt, livrets, carnets de correspondance, photos, cotisations exceptionnelles…) Ne doit être exigé aux parents d’élèves », précise-t-elle dans le document en notre possession.

Source : linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here