Home Société Ferké : une mère force sa fille à épouser quinquagénaire

Ferké : une mère force sa fille à épouser quinquagénaire

Ferké : une mère force sa fille à épouser quinquagénaire
Ferké : une mère force sa fille à épouser quinquagénaire

Une femme a donné sa fille en mariage forcé à un adulte de 50 ans dans la ville de Ferkessédougou. Le conseil national des droits de l’homme a condamné cet acte ignoble le mardi 26 octobre 2021.

Une femme a donné sa fille en mariage à un adulte qui ne vit pas en Côte d’Ivoire. Selon le conseil national des droits de l’homme, cette dame est en réalité la mère adoptive de la petite M.D.

Depuis son bas âge, elle a été promise en mariage à un vieil homme en 2019, pendant qu’elle était en vacances dans son pays natal. Ne désirant pas se marier à son si jeune âge, en plus avec un homme qui pourrait être son père, la fille va s’opposer aux décisions de sa tutrice. La tutrice qui pense mieux faire pour sa protégée va la battre copieusement pour lui faire entendre raison.

Lire aussi:   La première promotion d’un centre d’alphabétisation de Bouaflé célébrée
Côte d'Ivoire-Ferké/ Une mère force sa fille à épouser un homme de 50 ans

Blessée physiquement, la jeune fille va se rendre au siège de la commission régionale des droits de l’homme du Tchologo pour porter plainte contre sa tutrice. Le CRDH a aussitôt saisi le commissariat de police de Ferkessédougou et le procureur de Korhogo. Le président de la CRDH a demandé aux parents de la victime de l’envoyer à l’hôpital pour des soins.

Blessée physiquement, la jeune fille va se rendre au siège de la commission régionale des droits de l’homme du Tchologo pour porter plainte contre sa tutrice. Le CRDH a aussitôt saisi le commissariat de police de Ferkessédougou et le procureur de Korhogo. Le président de la CRDH a demandé aux parents de la victime de l’envoyer à l’hôpital pour des soins.

Lire aussi:   Le vice président Duncan invite les ivoiriens à la patience

Il a également invité les parents à procéder à l’annulation du mariage et inscrire la fille pour l’année scolaire en cours. Ce qui a été fait. Quant à la tutrice, elle a été interpellée par la police. Elle devra être transférée au tribunal et répondre de ses actes.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here