Home Société Dimbokro : Le bandit au blouson noir est arrêté

Dimbokro : Le bandit au blouson noir est arrêté

Dimbokro : Le bandit au blouson noir est arrêté
Dimbokro : Le bandit au blouson noir est arrêté

Un redoutable bandit opérant à Dimbokro, dans le Centre de la Côte d’Ivoire, vient d’être mis hors état de nuire par la Police nationale. Cet individu de 28 ans d’environ 1m68, s’était fait remarquer en agressant ses victimes, habillé d’un blouson noir. Il a été interpellé le jeudi 29 juillet 2021.

Selon une information publiée sur la plateforme Police Secours, un délinquant surnommé Ramane et opérant toujours vêtu d’un blouson vient d’être arrêté par les éléments de la Police nationale le jeudi 29 juillet. En effet, âgé de 28 ans et mesurant 1m68, celui que l’on surnomme « l’homme au blouson noir » troublait la tranquillité des populations de Dimbokro. Il ne se gênait pas pour attaquer les domiciles privés et les hôtels. Ramane a fait plusieurs victimes. Le bandit n’hésitait pas à voler et à violer.

Lire aussi:   Ag extraordinaire de la FASSATEB : Les techniciens biologistes africains planchent sur l’avenir de leur structure

Curieusement, « l’homme au blouson d’or » parvenait à glisser entre les mains des agents de la police. Entre temps, plusieurs personnes résidant à Dimbokro étaient des victimes de Ramane. Mercredi 28 juillet 2021, l’une de ses victimes saisit la police quand le fameux délinquant lui a soutiré 600 000 francs CFA et est reparti avec ses deux téléphones portables de grande marque. Au cours de sa plainte, la victime précise bien que son bourreau portait un blouson noir. Les policiers concluent qu’il s’agit bel et bien de Ramane.

Lire aussi:   Rétro-Culture / 2016, une année de festivals et de concerts ternie par des disparitions d’artistes

Il faut indiquer que d’autres plaintes ont été portées auprès du commissaire Tébily, chef du commissariat de police de Dimbokro. Exploitant les informations fournies par la plaignante, les enquêteurs déploient ses éléments sur le terrain. Les recherches les conduisent sur la piste de filles de joie avec lesquelles Ramane dépensait l’argent volé à ses victimes. Fort heureusement, le malfrat a été pris. Il a été trouvé en sa possession dix téléphones portables et un ordinateur portable subtilisé à un gendarme. Il sera déferré devant le parquet pour répondre de ses actes.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire-Coopération / La présidente mauricienne annonce un renforcement des échanges bilatéraux avec la Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here