Home Société Désobéissance civile : vive tension à Anono ce 16 octobre 2020, en...

Désobéissance civile : vive tension à Anono ce 16 octobre 2020, en images

Désobéissance civile : vive tension à Anono ce 16 octobre 2020, en images
Désobéissance civile : vive tension à Anono ce 16 octobre 2020, en images

Répondant au mot d’ordre de désobéissance civile des manifestants ont dressé ce 16 octobre 2020, des barrages à Cocody Anono.

Des manifestants ont dressé ce vendredi 16 octobre 2020, des barrages à Cocody Anono. Ils prétendent répondre au mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne.

Rappelons que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, et celui du Front populaire ivoirien (FPI), Affi Nguessan, tous deux candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, ont appelé le jeudi 15 octobre 2020, à un « boycott actif » du scrutin, dans une déclaration conjointe.

Lire aussi:   Le Chef de l’Etat a procédé au lancement des travaux de bitumage de voiries du District d’Abidjan, à Abobo

La déclaration a été faite par Affi N’guessan, face à la presse chez l’ex-chef d’Etat Henri Konan Bédié, par ailleurs président de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp) et à l’heure actuelle, président de la plateforme de l’ensemble des forces politiques et sociales de l’opposition.  

« Nous ne sommes pas concernés par le processus électoral en cours, ce processus électoral est illégal et ne répond nullement à aucun critère international », a déclaré M. Affi, appelant leurs militants comme les électeurs à  « s’abstenir de participer tant en ce qui concerne la distribution des cartes électorales qu’en ce qui concerne la campagne électorale ».

Lire aussi:   Désobéissance civile: Daoukro, Issia, Treichville, Prikro, Anono, Bonoua, Bouaké et Jacqueville en alerte

« Nous invitons en conséquence nos militants sur l’ensemble du territoire à faire barrage à ce coup d’Etat électoral que le président Alassane Ouattara s’apprête à commettre, à empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin », a lancé M. Affi Nguessan.  

Il a appelé les militants à « appliquer le mot d’ordre de boycott actif par tous les moyens légaux à leur disposition afin que le pouvoir actuel consente à convoquer l’ensemble des forces politiques nationales pour trouver des solutions acceptables à toutes les revendications qui sont ressorties de la proclamation des candidatures ».

source: yeclo

Lire aussi:   Désobéissance civile : Treichville donne le ton depuis l'aube ce lundi 19 octobre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here