Home Société Désobéissance civile : point complet des manifestations éclatées ce vendredi 16 octobre...

Désobéissance civile : point complet des manifestations éclatées ce vendredi 16 octobre 2020

Désobéissance civile : point complet des manifestations éclatées ce vendredi 16 octobre 2020
Désobéissance civile : point complet des manifestations éclatées ce vendredi 16 octobre 2020

Le 6 août dernier, le Chef de l’État Ivoirien Alassane Dramane Ouattara a profité de son discours à la nation, prononcé la veille de la fête de l’indépendance, pour faire savoir au peuple ivoirien que sa décision était prise, « par devoir citoyen » « pour l’amour de son pays » dans le but de maintenir  » la paix, la sécurité nationale et sous-régionale « , il se « sacrifiait » et se portait candidat pour un troisième mandat présidentiel. Depuis cette annonce, l’Opposition, jugeant cette candidature illégale et anticonstitutionnelle a donc décidé de prendre la rue jusqu’à ce que le Président de la République, candidat officiel du RHDP se rétracte. De plus, depuis le lundi 14 septembre 2020, le verdict du Conseil Constitutionnel sur la liste électorale définitives des candidatures retenues est connu. À ces candidatures retenues figurent celle du candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, (RHDP) Alassane Dramane Ouattara.

Lire aussi:   Sikensi: des personnes encagoulées prétextant la «désobéissance civile» troublent la ville

Le dimanche 20 septembre dernier, l’Opposition réunie au siège du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) a appelé à une désobéissance civile jusqu’à ce que le Président de la République se rétracte. Depuis hier, jeudi 15 octobre 2020, les modalités d’action pour cette désobéissance civile sont officiellement connues. Elles ont été annoncées par le candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan qui était aux côtés du Président du parti septuagénaire de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Abinan Pascal à propos des revendications des fonctionnaires: "Les problèmes doivent être réglés le plus vite possible"

Ce vendredi 16 octobre 2020, les manifestants ont repris les rues. Voici pour vous le point complet de la situation.

Selon la page dénommée « GOR TV », des cartes d’électeurs auraient été détruites par des individus dans la commune de Cocody à Akouédo. Notre source sur place confirme l’information.

Cocody Akouédo

À M’Bahiakro, des élèves ont été délogés de leurs établissements scolaires, des commerces fermés.

M’Bahiakro

À Gagnoa, dans les localités de Kokouezo et Kpapekou, les artères principales bloquées par des manifestants qui estiment ne pas être d’accord avec la troisième candidature du Président Alassane Ouattara.

À Zébizekou, la voie principale de la localité a été barrée par des troncs d’arbres.

Lire aussi:   Désobéissance civile au Félicia: « Ce n’est pas une affaire de venir matin et partir, tu viens tu vas plus! » (Guikahué)

Kokouezo, Gagnoa

Kpapekou, Gagnoa

Zébizekou, Gagnoa

À Bongouanou, des écoliers chassés de leurs écoles. Des barricades érigées par les manifestants sur les voies principales et secondaires.

Bongouanou

À Dabou, dans la cité du Leboutou, des barricades érigées.

Dabou

À Jacqueville, des barrages (pneus et bois) érigés.

Jacqueville

Sahuyé, localité dans le département de Sikensi, des cartes d’électeurs ont été brûlées par des manifestants. Même son de cloche à Abidjan, dans la commune de Cocody Riviera 3.

Sahuyé – Sikensi

Riviera 3 – Abidjan

Toujours à Cocody-Riviera Palmeraie carrefour Guiraud, quelques barricades érigées. La circulation a repris nous informe notre correspondance.

Palmeraie – Carrefour Guiraud

source: opera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here