Home Société Des policiers pourchassés et tabassés par des populations à Yaou (Aboisso)

Des policiers pourchassés et tabassés par des populations à Yaou (Aboisso)

Des policiers pourchassés et tabassés par des populations à Yaou (Aboisso)
Des policiers pourchassés et tabassés par des populations à Yaou (Aboisso)

Aboisso – Des policiers de l’antenne de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) ont été pris à partie par des populations à Yaou dans le département d’Aboisso vendredi, a appris l’AIP.

Ces policiers étaient en mission à Bianouan. Ils ont procédé à l’arrestation d’une dame, vendeuse de drogue.

C’est cette arrestation qui aurait mis des populations en colère.

Sentant le danger, les forces de l’ordre ont décidé de retourner à leur base à Aboisso. Ils se sont donc engouffrés dans leurs deux véhicules .Ils ont été dès lors pris en chasse par une centaine de motocyclistes.

Lire aussi:   Troubles à Abengourou: les manifestants repoussent les policiers des alentours du palais royal

Un habitant de la sous-préfecture de Yaou témoigne que tous les villages situés sur le tronçon auraient été informés de ce que « des braqueurs » ayant opéré à Bianouan seraient en fuite.

Des barricades auraient donc étaient érigées dans chaque village.

A bord de leurs véhicules, les policiers auraient forcé et évité presque tous les barrages avant d’être stoppés par un autre groupe plus corsé dans le chef lieu de sous-préfecture à Yaou.

Lire aussi:   Maféré : Deux femmes en grossesse, dont l’une attendait des jumeaux, tuées dans un accident de la circulation

Ils ont été aussitôt rattrapés par leur poursuivant de Bianouan.

Ces policiers bien qu’ils aient décliné leur identité auraient été pris à partie. Des heurts sont donc survenus qui ont fait plusieurs blessés parmi les policiers et parmi les populations venues de Bianouan.

L’un d’entre eux, Ousmane Ouédraogo, arrivé à l’hôpital dans un état critique aurait succombé à ses blessures et son inhumation aurait eu lieu samedi.

Les deux véhicules des policiers ont été incendiés.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Les jeunes parlementaires reconnaissants à la Représentante Spéciale du secrétaire de l'ONU avant son départ du pays

Des populations de Yaou ont dit avoir trouvé refuge aux forces de l’ordre à l’hôpital de Yaou en attendant leur évacuation à Aboisso.

Ils ont regagné la ville quelques heures après.

Des heurts avec les forces de l’ordre sont souvent arrivés dans cette zone a-t-on appris.

(AIP)

Source: Connexion ivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here