Home Société Déguerpissement de 1000 familles à Yopougon Banco Nord : Michel Gbagbo crie...

Déguerpissement de 1000 familles à Yopougon Banco Nord : Michel Gbagbo crie sa colère

Thématique : Généraliste Site : http://www.bloodforoil.org/ Url à linker : https://club-employes.com/parcs/parc-disneyland Ancre : Choisissez votre ancre : billetterie disney Code html à retrouver dans la page (accepte seulemen
Thématique : Généraliste Site : http://www.bloodforoil.org/ Url à linker : https://club-employes.com/parcs/parc-disneyland Ancre : Choisissez votre ancre : billetterie disney Code html à retrouver dans la page (accepte seulemen

Michel Gbagbo a réagi aux déguerpissements de plus de 1 000 familles installées à Yopougon Banco Nord extension ll.

C’est plus de 1 000 familles, voire 2 000 dont les habitations ont été détruites par les bulldozers affectés sur les lieux par la mairie de Yopougon, a indiqué l’imam Adama Rouamba, dont la mosquée a été rasée.

« Ils n’ont pas été cléments », a déclaré l’imam Adama Rouamba, qui soutient que cet espace est un domaine de l’Etat, sur lequel ont été installés des ferrailleurs. Mais, la mairie a commencé à déguerpir depuis mercredi les riverains.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Sensibilisation de la jeunesse élections locales apaisées: Le CAO sensibilise la jeunesse de Korhogo

Une situation qui a fait réagir Michel Gbagbo, député de Yopougon, « Détruire des habitations et chasser des habitants sous la pluie et en pleine rentrée scolaire est indigne, dégueulasse et inacceptable » a-t-il déclaré.

Et de conclure; « nous devons user de tous les moyens légaux et faire tout ce qu’il faut pour réparer cette injustice, et contraindre la mairie de Yopougon à rétablir les populations qu’elle a déguerpies inhumainement, dans leurs droits. »

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Drame du Plateau, Madame Polneau victime d'un AVC

En août 2021, le ministère de la Construction, engagé dans le processus de morceler et d’attribuer le terrain à ces ferrailleurs, a fait inspecter l’espace par le service de la topographie pour délimiter, le service de l’assainissement et celui du cadastre pour donner le statut du terrain.

A la suite de cela, le ministère a saisi par courrier la mairie pour faire une enquête de commodo incommodo, mais le 6 août 2021, la mairie a selon l’avocat envoyé des mises en demeure à déguerpir les occupants, au lendemain de la réception du courrier du ministère de l’Urbanisme.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : l’ONU encourage les efforts du gouvernement dans la repression des violences sexuelles

Source: yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here