Home Société Décès du maire de Bouaflé : voici comment l’accident a eu lieu

Décès du maire de Bouaflé : voici comment l’accident a eu lieu

Décès du maire de Bouaflé : voici comment l'accident a eu lieu
Décès du maire de Bouaflé : voici comment l'accident a eu lieu

On en sait un peu plus sur les circonstances de l’accident de la circulation qui a coûté la vie au maire de Bouaflé, Dr Lehié Bi Kribou Lucien, dans la nuit du mercredi 17 novembre 2021, sur l’axe Bouaflé-Yamoussoukro. Le chauffeur du camion de la mort reste introuvable, après le drame.

Selon les sources de Linfodrome, l’accident de la voie publique qui a coûté la vie au maire de Bouaflé, Dr Lehié Bi Kribou Lucien, s’est produit dans la nuit du mercredi 17 novembre 2021, à 23h45mn, au niveau de Dayaokro, village situé à 39 kilomètres de Bouaflé, sur la voie bitumée menant à Yamoussoukro. A en croire les témoins du drame, le maire Lehié Bi Lucien avait quitté Bouaflé pour Yamoussoukro en compagnie de son chef de protocole, Kouassi N’guessan Jean Baptiste, à bord d’un véhicule particulier de marque Toyota, Type Hilux, immatriculé 0682 WW01, de couleur violette.

Lire aussi:   Mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural : Une délégation du Ministère de l’Agriculture rencontre les populations de Béoumi

Arrivé à hauteur du village de Dayaokro, le véhicule conduit par Dr Lehié Bi Kribou Lucien percute un car de transport en commun calciné depuis le dimanche 14 novembre 2021 et stationné sur le côté droit de la voie. Il est projeté par le choc sur le côté gauche avant de rentrer en collision avec un camion de transport de marchandises de couleur blanche, immatriculé 1392 KC 01, de marque DAF, type XL qui venait dans le sens inverse, en provenance de Yamoussoukro.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: En attendant d'entamer une grève illimitée, les agents du ministère de l'agriculture interpelle à nouveau la tutelle

Si le chef du protocole Kouassi N’guessan Jean Baptiste blessé et dans un état conscient a été transporté par les sapeurs-pompiers militaires (GSPM) au Centre hospitalier régional (CHR) de Yamoussoukro, le maire Lehié Bi Kribou Lucien n’a pas eu la même chance. Il est décédé. Son corps a été enlevé et conservé par les pompes funèbres à l’IVOSEP à Yamoussoukro.

Quant au chauffeur du camion de transport de marchandises, il reste, pour l’instant, introuvable, selon nos sources.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Location de maison, désormais 2 mois de loyer et 2 mois de caution, les contrevenants risquent jusqu'à 20 ans de prison

Source: linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here