Home Société Covid-19 en Côte d’Ivoire : des mesures coercitives prises contre des personnes...

Covid-19 en Côte d’Ivoire : des mesures coercitives prises contre des personnes non vaccinées

Covid-19 en Côte d'Ivoire : des mesures coercitives prises contre des personnes non vaccinées
Covid-19 en Côte d'Ivoire : des mesures coercitives prises contre des personnes non vaccinées

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde, vit au rythme effroyable de la pandémie mondiale du coronavirus.

A la date du 17 septembre 2021, la Côte d’Ivoire compte donc 58 743 cas confirmés dont 56 495 personnes guéries, 553 décès et 1 695 cas actifs.

Le nombre total d’échantillons est de 969 741.

(source Ministère de la santé)

Pour bouter cette pandémie hors de nos frontières, les autorités gouvernementales avec à leurs têtes le président de la République, Alassane Ouattara, ont décidé, dans l’optique de mieux lutter contre la propagation du virus de passer à l’étape de la vaccination.

Les premières doses de vaccin contre la COVID-19 ont commencé effectivement à être administrés dès le 1er mars 2021. Les autorités du pays ont montré l’exemple en se faisant vacciner en première position rejetant ainsi tout doute autour de ce vaccin.

Le 16 septembre, 32 620 doses de vaccin ont été administrées soit un total de 1 698 973 doses du 1er mars au 16 septembre.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/Hadj 2016: les premiers pèlerins attendus à Abidjan mardi (Commissariat)

Le vaccin est donc aujourd’hui la méthode mise en avant par les autorités sanitaires pour lutter efficacement contre la pandémie. Des campagnes de sensibilisation pour inciter les populations à se faire vacciner sont en cours.

C’est notamment le cas au sein de la police nationale. Le jeudi 16 septembre 2021, lors du lancement de l’opération « Épervier7 » à la place figayo dans la commune de Yopougon, une annonce importante a été faite aux éléments des forces de police.

Dès le lundi 20 septembre 2021, les locaux de la préfecture de Police d’Abidjan seront interdits aux policiers et civils non encore vaccinés contre la covid-19. Ces derniers sont donc impérativement sommés de se faire vacciner pour ne pas tomber sous le coup de cette sanction.

Aimé.Y

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here