Home Société Côte d’Ivoire: « Yves de Mbella paie pour une faute collective »

Côte d’Ivoire: « Yves de Mbella paie pour une faute collective »

Côte d’Ivoire:
Côte d’Ivoire: "Yves de Mbella paie pour une faute collective"

Le verdict est tombé, hier. Yves de Mbella, animateur-télé sur la chaîne NCI, a été condamné, par le tribunal de première instance d’Abidjan, pour « Apologie de crime » et « Atteinte aux mœurs » à 12 mois de prison avec sursis et à payer 2 millions Fcfa d’amende, avec interdiction d’apparition sur le territoire national pendant 2 ans à l’exception de son lieu de résidence (Abidjan).

Quant à Traoré Abdou Chérif, celui qui a été présenté comme un violeur repenti, il lui a été infligé la peine de vingt-quatre mois de prison ferme, assortie d’une amende de 500 000 FCFA. Il sera donc conduit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Au regard des faits, bien d’Ivoiriens s’interrogent sur la véritable responsabilité de tous les intervenants à la réalisation d’une telle émission, surtout que c’est en équipe qu’elle a été pensée, conçue, et mise en musique.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Tout savoir sur l'ouverture du concours d'entrée dans les Ecoles de Gendarmerie, session 2018

La faute commise par l’animateur, Yves De Mbella, poussé par un trop plein de zèle, aujourd’hui cloué au pilori, saurait-elle dédouaner tous ceux qui ont formalisé cette émission dont les contours avaient dû être décidés en réunion de rédaction. Dans le milieu du journalisme et des médias, l’éditeur est responsable de ce qu’il diffuse et doit se porter garant des propos tenus à l’antenne. Ce qui ne semble pas être le cas, ici.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Abobo, deux femmes et un homme emportés par les eaux de pluie

L’animateur est donc en train de payer pour tous les intervenants de cette émission la transgression des règles élémentaires du respect des droits humains et surtout de la femme. Yves de Mbella paie donc le prix d’une faute collective.

Nouveau Réveil

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here