Home Société Côte d’Ivoire : Un tricheur présumé au Bac brise une bouteille sur...

Côte d’Ivoire : Un tricheur présumé au Bac brise une bouteille sur la tête d’un surveillant à Sinfra

Côte d’Ivoire : Un tricheur présumé au Bac brise une bouteille sur la tête d’un surveillant à Sinfra
Côte d’Ivoire : Un tricheur présumé au Bac brise une bouteille sur la tête d’un surveillant à Sinfra

Un candidat au Baccalauréat, pris en flagrant délit de tricherie à l’épreuve de philosophie le mercredi 7 juillet 2021 a brisé une bouteille sur la tête de son surveillant. Les faits se sont passés au lycée municipal de Sinfra, dans la région de la Marahoué.

Patrice Kouamé, professeur d’Anglais au lycée municipal de Sinfra n’oubliera pas de sitôt cette journée du mercredi 7 juillet 2021. Et pour cause, l’enseignant a manqué de perdre la vie au Collège municipal de Sinfra après avoir surveillé l’épreuve de philosophie de l’examen du Baccalauréat session 2021.

Selon une source bien introduite, « monsieur Kouamé est professeur d’anglais. Quelques minutes après de début de l’épreuve de philosophie, l’élève avait demandé à aller aux toilettes pour un besoin. C’est ainsi que le professeur a accordé la permission puisque le candidat venu lycée Henri Konan Bédié lui avait dit qu’il avait la diarrhée. A son retour, il est venu avec son téléphone portable qu’il avait pris soin de cacher dans les toilettes. Une fois en classe, l’élève se met à utiliser le téléphone mais il a été pris par le surveillant ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Les raisons des pénuries de gaz à Abidjan et à l'intérieur du pays

Et de poursuivre, « ce dernier lui intime l’ordre de lui remettre le téléphone. Après une petite discussion, l’élève fini par s’exécuter. Sans perdre de temps, le professeur est allé le dénoncer chez le superviseur. Celui-ci à son tour a expulsé l’élève de la salle de composition. Mécontent du geste du surveillant, le candidat est allé se cacher quelque part en attendant la fin de l’épreuve ».

« Au moment où le professeur était en train de conter les copies à la fin de l’heure, afin de s’assurer que toutes les feuilles sont rentrées, l’élève surgit, entre dans la salle et assomme le professeur avec une bouteille sur la tête avant de prendre le large. Selon un de mes collègues du lycée municipal, l’élève a été identifié. Mais je ne sais pas s’il a été interpellé. Je m’apprête à aller le saluer demain matin (NDLR : jeudi 8 juillet) », a expliqué notre interlocuteur sous le couvert de l’anonymat.

Lire aussi:   Alassane Ouattara depuis Sinfra prévient : « l’ordre sera respecté dans notre pays »

Rappelons que la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation,  Mariatou Koné a décidé « de construire une école de qualité et de mérite dans la transparence, suivant la volonté du Président Alassane Ouattara ». Pour ce faire, face aux cas de fraude et de tricherie, elle a appelé à la responsabilité des candidats et de la communauté éducative.

« Nous sommes venus à Adiaké et Bonoua pour encourager les candidats. Que chacun s’investisse dans son travail. Nous voulons juger la valeur intrinsèque de chaque candidat afin que le 27 juillet ce soit les élèves méritants qui soient admis au baccalauréat », s’est-elle adressée à la communauté éducative le lundi 5 juillet 2021.

Lire aussi:   Une élève de la classe de 5e violée par voie anale à Douala

Source: afriksoir

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here