Home Société Côte d’Ivoire – Problèmes d’eau et d’électricité: le nouveau président du Cosim...

Côte d’Ivoire – Problèmes d’eau et d’électricité: le nouveau président du Cosim s’adresse à Ouattara

Côte d'Ivoire - Problèmes d’eau et d’électricité: le nouveau président du Cosim s'adresse à Ouattara
Côte d'Ivoire - Problèmes d’eau et d’électricité: le nouveau président du Cosim s'adresse à Ouattara

Les imams prient et vont continuer à prier pour que la Côte d’Ivoire trouve une solution aux problèmes d’eau et d’électricité. C’est le nouveau président du Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire (Cosim), Ousmane Diakité, qui a souligné cette préoccupation, à la célébration de la Nuit du Destin, samedi, à la grande mosquée de la Riviera  Golf.

« Monsieur Le président de la République, les Ivoiriens sont préoccupés par les problèmes d’eau et d’électricité. Le courant qui coupe, nous savons que l’eau manque dans les barrages. Les Ivoiriens sont préoccupés et vous, en premier. Les imams prient et nous allons continuer à prier » a dit le N°1 de la communauté musulmane en Côte d’Ivoire, à la suite de la conférence inaugurale. Il s’adressait au président Alassane Ouattara et plusieurs de ses ministres et présidents d’Institutions, présents à la prière. Aussi l’homme de Dieu a-t-il évoqué la question de la cohésion sociale entre les peuples vivant en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Un cas de dengue de type 3 enregistré à Abidjan, le Gouvernement annonce la démoustication des sites larvaires

« Monsieur le président de la République, persévérez dans les actes en faveur de la paix et de la consolidation de l’unité nationale », a-t-il recommandé en substance. Le thème développé, cette nuit, s’intitule : « La rumeur et ses conséquences : la position de l’Islam ». Le conférencier, Pr Yaya Karamoko, virologue, enseignant-chercheur à l’Université Nanguy-Abrogoua et imam de l’Université Félix Houphouët-Boigny, a disséqué le thème sous tous ses angles, par un cours magistral.

Il a relevé les travers du phénomène rumoral, non sans pointer du doigt le banditisme et la prévarication qui se sont déportés sur les réseaux sociaux et dont le  fidèle musulman doit s’en préserver. « Dieu exige au croyant, quelles que soient les difficultés de la vie, de rester sur la vérité. Nous devons comprendre que le musulman ne peut pas se permettre de demeurer dans le mensonge et la calomnie. La conjecture n’est pas le support de nos décisions. Nos décisions doivent être sur la vérité. Les conjectures et les suppositions ne peuvent pas être la vérité. Le musulman ne doit pas utiliser la calomnie, l’iniquité, le mensonge pour atteindre ses objectifs » a indiqué le conférencier.

Lire aussi:   Santé: Les coraux, un espoir pour soigner des cancers incurables

Il va plus loin pour souligner que par l’intelligence artificielle, « les rumeurs ont un lien important avec les crises. Les rumeurs aggravent les crises ». Le président du Cosim, ajoutant aux propos du conférencier, a aussi fait noter que «le musulman ne doit pas être le point de départ d’une rumeur encore moins la propager ».

A travers cette Nuit du Destin, les imams se sont souvenus de leurs deux guides décédés de la Covid-19, à savoir Cheick Aima Boikary Fofana en mai 2020 et son successeur, Cheick Aima Mamadou Traoré, en avril 2021. « Qu’Allah mette fin à cette pandémie » a intercédé El Hadj Koné Blacky, président du Comité de gestion de la grande mosquée de la Riviera Golf.

Lire aussi:   Candidat RHDP : Ouattara va-t-il étonner la Côte d’Ivoire et le monde ce mercredi ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here