Home Société Côte d’Ivoire: Patrick Achi répond aux acteurs de la filière cinématographique

Côte d’Ivoire: Patrick Achi répond aux acteurs de la filière cinématographique

Côte d’Ivoire: Patrick Achi répond aux acteurs de la filière cinématographique
Côte d’Ivoire: Patrick Achi répond aux acteurs de la filière cinématographique

Le premier Ministre Patrick Achi a annoncé la création d’un Fonds de garantie pour la production cinématographique ivoirienne. C’est le 16 septembre 2021, à Abidjan lors d’une séance de travail à la primature avec les acteurs du cinéma, qu’il a fait cette annonce.

C’est un grand bonheur pour la filière cinématographique, qui après plusieurs années avait besoin de fonds pour réaliser des productions ambitieuses.

Le Premier ministre a fait un grand effort de compréhension face aux doléances des acteurs de la filière. « Je vous ai compris et, véritablement, nous allons agir. La volonté politique est claire et sans aucune ambiguïté. Vous le verrez sur le budget 2022 », a-t-il répondu. Il a aussi ajouté que « Le budget du fonds de soutien à l’industrie cinématographique connaîtra une augmentation ».

Côte d'Ivoire/ Le premier Ministre Patrick Achi répond aux acteurs de la filière cinématographique

Le Premier ministre a, par ailleurs, instruit la ministre de la culture et de l’industrie des arts et du spectacle, Arlette Badou N’Guessan, à mettre en place à la fin de l’année 2021 des projets de textes devant assurer un cadre légal et réglementaire plus renforcé pour le secteur.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Examens de l'enseignement Professionnel et Technique, près de 80 % d'admis dans cinq filières

Patrick Achi a souligné l’importance du cinématographie aux yeux du gouvernement. « Je voudrais vous dire que le secteur des arts, des médias, de la culture, du spectacle, de l’événementiel, de l’audiovisuel compte beaucoup pour le gouvernement ivoirien« . Pour lui « ce secteur est créateur d’emplois et peut faire croître l’économie de la Côte d’Ivoire« , a-t-il conclu.

Afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here