HomeSociétéCôte d’Ivoire : L’Imam Diakité demande de tirer les leçons de la...

Côte d’Ivoire : L’Imam Diakité demande de tirer les leçons de la mort de Gon

Côte d’Ivoire : L’Imam Diakité demande de tirer les leçons de la mort de Gon
Côte d’Ivoire : L’Imam Diakité demande de tirer les leçons de la mort de Gon

Décédé le mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan, le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a été inhumé le vendredi 17 juillet 2020 après la prière de 13 heures à Korhogo, au nord du pays.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, 61 ans, décédé le mercredi 8 juillet 2020 à Abidjan, à la suite d’un malaise, repose désormais auprès de sa longue lignée, le patriarche Péléforo Gbon Coulibaly de Korhogo, au quartier Djassa. C’est à 12 heures de ce vendredi 17 juillet que la dépouille mortelle du compagnon d’Alassane Ouattara a été accueillie en silence dans la grande mosquée de Korhogo. Ce fût un moment de tristesse en présence du Président de la République, Alassane Ouattara, de Faure Gnassingbé, président du Togo et de plusieurs autres personnalités, dont des ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Yvidero : « Arafat est mort deux fois par la faute des Ivoiriens »

Dans son sermon du vendredi, l’Imam Ousmane Diakité, secrétaire exécutif du COSIM a appelé les Ivoiriens à tirer les leçons de cette mort. « Toute la Côte d’Ivoire est éprouvée par la mort d’Amadou Gon Coulibaly. Nous sommes à Dieu et nous retournerons à lui. Allah dans sa miséricorde a donné à la famille Gon, Amadou Gon Coulibaly et il l’a repris quand il a voulu. Cela m’a inspiré deux réflexions : Chacun de nous devrait préparer le jour sa mort. Et que ferons-nous de l’héritage laissé par Amadou Gon Coulibaly ?

Le Premier ministre, Amadou Gon inhumé à Korhogo

Il a laissé un message très fort à l’humanité. Amadou Gon était acharné au travail, rigoureux, fidèle, généreux etc. Il aimait beaucoup et profondément sa famille et son père spirituel Alassane Ouattara. Il était un fidèle musulman », a-t-il témoigné. « Il a eu une vie utile aux autres. Amadou Gon a contribué à revivifier les vertus humaines, vertus enseignées par le prophète. Merci pour ce que tu as été pour ta famille et pour la Côte d’Ivoire. Qu’allons-nous faire de cet héritage ? Nous devons faire en sorte que les générations présentes et futures puissent en bénéficier. Qu’ils ne disparaissent pas », a invité l’Imam Diakité.

Lire aussi:   Korhogo/ passation de charges à la chambre régionale de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire du Nord: Silué Nahouo aux commandes

Quant à la prière mortuaire, elle a été dite par El Hadj Mamadou Traoré, président du Conseil supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM), nommé le vendredi 29 mai 2020. Après la prière, le cercueil enveloppé dans le drapeau de Côte d’Ivoire a ensuite pris place dans le « Command Car » à 13 heures 30 pour le caveau familial où l’inhumation s’est faite dans la stricte intimité familiale en présence du chef de l’Etat. Quant aux cérémonies des 3è et 7è jours, elles ont lieu au stade municipal de Korhogo.

Lire aussi:   « Maladie, inondations, incendies… » : La Côte d’Ivoire serait-elle au temps de la prophétie de l’imam Diakité, 3 ans après ?

Rappelons que le jeudi 16 juillet, les populations des 31 Régions de Côte d’Ivoire ont rendu un vibrant hommage au Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly au stade municipal de Korhogo. A l’occasion, les différents porte-paroles ont salué les qualités de l’illustre disparu pour ses actions menées pour le développement de la Côte d’Ivoire.

Source: afriksoir