Home Société Côte d’Ivoire: les 3.000 docteurs font une importante demande à Ouattara

Côte d’Ivoire: les 3.000 docteurs font une importante demande à Ouattara

Côte d'Ivoire: les 3.000 docteurs font une importante demande à Ouattara
Côte d'Ivoire: les 3.000 docteurs font une importante demande à Ouattara

Dans une déclaration à la presse, le Collectif des 3000 docteurs non recrutés à la fonction publique ont exigé la prise d’un décret spécial pour leur insertion.

Une semaine après leur marche de protestation réprimée par les forces de l’ordre pour exiger leur intégration à la fonction publique, les 3000 docteurs ne décolèrent pas. Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, ces aspirants à la fonction enseignante au sein des universités publiques de Côte d’Ivoire haussent le ton face à l’intransigeance de leur ministère de tutelle. Pour cela, ils exigent un décret du Chef de l’Etat pour la prise en compte de leurs revendications.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Descente de la police à Port-Bouêt, plusieurs malfrats interpellés avec un os et des machettes

« Nous demandons la prise d’un décret exceptionnel par S.E.M Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, pour l’intégration de tous les Docteurs au chômage à la fonction publique, l’audit systématique du concours de recrutement des assistants, le remboursement immédiat et le dédommagement des Docteurs ayant postulé dans les départements où aucun candidat n’a été retenu, l’annulation de l’audition et de la composition sous-toute ses formes, la planification et une anticipation de l’insertion des Docteurs formés par l’Etat de Côte d’Ivoire », ont-ils égrené avant de dénoncer le manque de transparence lors du concours recrutement 2021.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Deuil, au sein des anciens de la Fesci, l'union perd une membre fondatrice

S’ils ne ferment pas la porte à la négociation, les 3000 docteurs menacent de recourir dans les jours à venir à « tous les moyens pacifiques et légaux en leur possession, pour aller remettre physiquement, leur doléance de bénéficier d’un décret spécial, à leur Papa, son Excellence, Docteur Alassane Ouattara ». Pour eux, l’Etat de Côte d’Ivoire, qui est la locomotive de l’Afrique de l’Ouest devait suivre l’exemple des pays africains comme le Cameroun, le Maroc ou encore la Tunisie qui en 2018 ont traité de manière efficace les cas des docteurs par la signature d’un accord pour l’intégration à la fonction publique.

Lire aussi:   Vaste mouvement des Forces Françaises à Port-Bouët avant l'élection

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here