HomeSociétéCôte d’Ivoire : Le poisson d’avril inattendu de la SOTRA que personne...

Côte d’Ivoire : Le poisson d’avril inattendu de la SOTRA que personne n’a vu venir

Côte d’Ivoire : Le poisson d’avril inattendu de la SOTRA que personne n’a vu venir
Côte d’Ivoire : Le poisson d’avril inattendu de la SOTRA que personne n’a vu venir

La Société de transport Abidjanais (SOTRA) a écrit dans la nuit du mercredi 31 mars au jeudi 1er avril 2021 qu’elle engagerait une nouvelle mesure à compter du jeudi 1er avril 2021 à l’encontre de ses usagers qui ne porteraient pas de cache-nez au sein de ses autobus. En effet, selon un communiqué qui n’était qu’un poisson d’avril, ceux-ci seraient tenus de payer une amende de 15 000 FCFA.

Dans son communiqué en date du mercredi 31 mars 2021 plusieurs personnes avaient pensé que  la SOTRA irait en guerre à l’encontre de ses usagers qui ne portent pas le cache-nez au sein de ses autobus. Selon la note d’information publiée sur sa page officielle, « la SOTRA informe son aimable clientèle qu’à partir du 1er avril des contrôles inopinés en vue du port obligatoire du masque se feront désormais par des agents contrôleurs sur des sites, dans ses autobus et bateaux-bus. Tout contrevenant à cette disposition sera passible d’une amende de 15 000 FCFA ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : La police lance un appel à témoin après l’incendie d’un bus au 2è jour des manifestations anti-3è mandat à Yopougon

Comme il fallait s’y attendre, c’était un poisson d’avril. En effet, l’information tournait en boucle sur les réseaux sociaux et les commentaires allaient dans tous les sens sans savoir que nous étions à quelques heures du mois d’avril. « Genre vous cherchez l’argent par tous les moyens ! Vous ne pouvez pas contrôler à la montée en lieu et place d’un contrôle inopiné ? Et c’est quelle loi qui vous autorise à amender les contrevenants à 15000 FCFA  pour non port de masque dans les bus? Vous avez ‘’foutaise’’ même. C’est parce que les gens empruntent vos bus que vous croyez avoir tous les droits », s’est insurgé Lucien Dapah, un internaute.

Lire aussi:   Ghana: choqué par le poisson d’avril de sa petite amie, il la quitte

« Si quelqu’un n’a pas porté de masque on l’interdit ou on le fait descendre c’est aussi simple que ça. Au nom de quoi vous prenez de telles décisions ? Vraiment ce pays la hein chacun fait ce qu’il veut », s’est indigné Sébastien Lago.

«Déjà il faut commencer à instaurer la distance minimale d’un mètre. Aussi prévoir un dispositif de lavage des mains aux arrêts et aussi à la montée du bus. Et puis en ces temps difficiles faire payer 15 000 FCFA à une personne dans un bus est une double sanction. Si une personne prend le bus, c’est juste par manque d’argent. Donc de la même manière le chauffeur contrôle les tickets à la montée il doit aussi contrôler le port du cache-nez. Arrêtez un peu avec les sanctions », a fait savoir Angelo Sinforin.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Travaux de maintenance au poste source d'Agnibilekro, perturbation de distribution du courant dans la zone

En clair, c’était un poisson d’avril, confirme Théodore Niamien, chargé de communication de la Société de transport Abidjanais. Toutefois, la SOTRA invite ses voyageurs à observer toutes les mesures barrières notamment le port du masque obligatoire, le lavage des mains etc.