Home Société Côte d’Ivoire: le monde de la littérature en deuil

Côte d’Ivoire: le monde de la littérature en deuil

Côte d'Ivoire: le monde de la littérature en deuil
Côte d'Ivoire: le monde de la littérature en deuil

Isaïe Biton Koulibaly a définitivement rangé la plume. L’écrivain ivoirien est décédé à Abidjan le mercredi 10 novembre 2021 à l’âge de 72 ans. Son décès est une véritable perte pour le monde de la littérature africaine.

Isaie Biton Koulibaly range la plume : Ah la mort !

Isaïe Biton Koulibaly n’est plus !

Quelle tristesse ! Après avoir fait voyager les lecteurs ivoiriens et africains à travers ses lignes, Isaïe Biton Koulibaly s’est couché…pour toujours. Il quitte le monde des vivants à l’âge de 72 ans. Ce père de trois enfants laisse un riche héritage littéraire à la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Mort d’hommes à Anyama : « Bolloré et l’Etat de Côte d’Ivoire sont responsables » selon Grah Ange

Isaïe Biton Koulibaly s’est brillamment illustré dans divers genres littéraires. En effet, diplômé de l’école de rédaction de Paris, l’auteur a touché la littérature enfantine, la nouvelle, le roman et la chronique. Son oeuvre Ah ! Les femmes, publiée en 1987 chez les Classiques ivoiriennes, est un véritable succès. D’ailleurs, Biton Koulibaly n’hésite pas à sortir Ah ! Les hommes quatre ans plus tard.

Souvent surnommé l’auteur des femmes, Isaïe Biton Koulibaly était très adulé par la gent féminine. « Écrire des livres sur des histoires vécues par les femmes, avec des illustrations de jeunes et belles femmes, en couverture fait un tabac », aimait-il expliquer. Il totalise environ 100 nouvelles, romans et essais dans sa carrière littéraire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Du matériel informatique et la matrice de l'état civil emportés dans un cambriolage à la sous-préfecture de Bangolo

Isaïe Biton Koulibaly voit le jour le 7 juin 1949 à Treichville, une commune d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire. C’est en parcourant les lignes des oeuvres d’Alphonse Daudet, notamment Le Petit Chose et Jack que la flamme de l’écriture embrase le coeur du jeune garçon de neuf ans qu’il était.

Les oeuvres de Biton Koulibaly ont bercé plusieurs générations de lecteurs. Elles ont même suscité des vocations littéraires. À l’annonce de son décès, les internautes lui ont rendu un vibrant hommage sur la toile. On retient que son livre Et pourtant, elle pleurait, paru en 2005 aux éditions Frat Mat, a conquis le coeur des lecteurs avec une vente record de 10 000 exemplaires.

Lire aussi:   Délits de droit commun et mineurs: Alassane Ouattara accorde sa grâce à plus de 4 000 prisonniers

 

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here