Home Société Côte d’Ivoire : le Collectif des 3000 Docteurs s’entredéchire après la rencontre...

Côte d’Ivoire : le Collectif des 3000 Docteurs s’entredéchire après la rencontre avec Diawara

Côte d'Ivoire : le Collectif des 3000 Docteurs s'entredéchire après la rencontre avec Diawara
Côte d'Ivoire : le Collectif des 3000 Docteurs s'entredéchire après la rencontre avec Diawara

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Adama Diawara a rencontré les Collectifs dits de Docteurs non recrutés à la Fonction publique et non encore recrutés à la Fonction. Pendant que les deux groupes ont présenté à peu près les mêmes revendications au ministre, ils ont étalé leurs dissensions au point même où ils ont failli en venir aux mains après la réunion.

Selon Sévérin Dassé qui se réclame porte-parole du Collectif des Docteurs non encore recrutés, plusieurs entités de Docteurs non recrutés peuvent prendre la dénomination de Docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire. Raison pour laquelle lui et son groupe ont choisi d’ajouter « encore » à la dénomination de leur Collectif pour se dissocier de l’autre Collectif.

Lire aussi:   Enseignement Supérieur: 2ème matinale de l’Entreprise au Campus de Cocody

Fustigeant les propos de Olivier Dally, porte-parole du Collectif des Docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire qui a affirmé que les Docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire n’ont pas deux entités. « Nous ne sommes pas à la recherche de la paternité ou le leadership d’un collectif », a-t-il recadré. Ce recadrage de Sévérin Dassé n’a pas été du goût de Olivier Dally et de ses collègues dans la mesure où certains ont menacé de quitter la table de négociation s’il continue sur cette lancée. Après la réunion qui s’est finalement tenue sans encombre, certains Docteurs proches de Olivier Dally ont violemment rabroué Sévérin Dassé pour ses propos tenus lors de la réunion.

Lire aussi:   Béoumi-Après les affrontements intercommunautaires : 18 personnes interpellées, plus de 300 déplacés, 11 morts, 108 blessés selon le procureur de Bouaké

Attroupés autour de lui, un proche de Olivier Dally lui a lancé : « Je vais te frapper et ça n’ira pas quelque part ». « C’est un traître, un vantard », a dit un autre les yeux rougis de colère. « Tu n’es pas un intellectuel, il n’a jamais été Docteur, il n’est pas Docteur a renchéri un autre ». Tandis que certains le rudoyaient, d’autres essayaient de calmer les esprits en appelant leurs collègues à laisser Sévérin Dassé tranquille. En définitive, le porte-parole des Docteurs non encore recrutés et son groupe ont pu s’extirpé des mains du groupe d’Olivier Dally.

Lire aussi:   Abengourou : le blanchisseur vendeur de drogue arrêté

Source : afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here