Home Société Côte d’Ivoire: l’axe Bouaflé-Yamoussoukro­ coupé par le fleuve Bandama (Photos)

Côte d’Ivoire: l’axe Bouaflé-Yamoussoukro­ coupé par le fleuve Bandama (Photos)

Côte d'Ivoire: l'axe Bouaflé-Yamoussoukro­ coupé par le fleuve Bandama (Photos)
Côte d'Ivoire: l'axe Bouaflé-Yamoussoukro­ coupé par le fleuve Bandama (Photos)

Nous sommes en pleine saison des pluies en Côte d’Ivoire et il peut un peu partout dans le pays. Si la saison des pluies est bénéfique aux populations ivoiriennes au niveau de l’agriculture, il faut dire qu’elle cause aussi des préjudices à celles-ci. Non seulement les pluies diluviennes accentuent l’état de dégradation des routes, mais aussi elles engloutissent les infrastructures routières tels que les ponts provoquant souvent l’impossibilité de quitter une localité donnée à une autre.

C’est le cas actuellement de l’axe Bouaflé-Yamoussoukro où le fleuve Bandama sorti de son lit à couper la voie empêchant les véhicules, les autres engins et même les véhicules de circuler comme le témoigne les images ci-dessous.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: 09 pilleurs arrêtés par la gendarmerie près de Korhogo

Long de cinquante-sept (57) kilomètres, l’axe Bouaflé-Yamoussoukro est une voie qui permet de relier deux (02) villes importantes, à savoir Yamoussoukro qui est à la fois la capitale politique de la Côte d’Ivoire et le chef-lieu de région de la région des Lacs et Bouaflé qui est le chef-lieu de la région de Marahoué. Cet axe routier est très sollicité. C’est pourquoi nous appelons le gouvernement ivoirien à trouver une solution le plus tôt possible à cette situation.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: l'UNESCO retire le parc national de la Comoé des sites en danger, à la satisfaction de la ministre Anne Oulotto

abidjantv

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here