Home Société Côte d’Ivoire/ Il échoue au BEPC en 1966 et est admis en...

Côte d’Ivoire/ Il échoue au BEPC en 1966 et est admis en 2021: l’incroyable histoire d’un gendarme de 74 ans

Côte d’Ivoire/ Il échoue au BEPC en 1966 et est admis en 2021: l’incroyable histoire d’un gendarme de 74 ans
Côte d’Ivoire/ Il échoue au BEPC en 1966 et est admis en 2021: l’incroyable histoire d’un gendarme de 74 ans

Un homme du 3e âge vient de battre un record en Côte d’Ivoire. En composant à l’examen du Brevet d’Etudes du Premier cycle pour la session 2021, il avait attiré toutes les curiosités. Mais en obtenant un résultat positif là où des élèves de 15 ans ont échoué, il entre dans l’histoire de l’éducation nationale ivoirienne.

C’est l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP) qui met en lumière l’exploit d’un septuagénaire ivoirien ce jeudi 8 juillet 2021. Sery Gaoudi, âgé de 74 ans, a été reçu à l’examen du BEPC. Qu’est-ce qui a pu pousser un homme de cet âge à passer cet examen, alors que sa vieillesse ne lui permet aucunement de tenter une quelconque concours en Côte d’Ivoire. A lire le récit qu’il fait à l’AIP, il s’agit d’une revanche sur la vie qu’il vient d’opérer.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Trois policiers braqueurs arrêtés à Koumassi

Sery Gaoudi a obtenu une revanche psychologique sur lui-même aussi. En effet, jusqu’à ce qu’il parte à la retraite cet ancien sous-officier de la gendarmerie rongeait son frein. Il avait gardé en tête une blessure qui n’avait pas encore cicatrisée. Cette blessure était la non obtention du diplôme du BEPC dans sa jeun. Voici ce qu’il a confié à l’AIP sur l’affaire.

Côte d'Ivoire/ Il échoue au BEPC en 1966 et est admis en 2021: l'incroyable histoire d'un gendarme de 74 ans

« Je n’ai pas compris pourquoi je n’avais pas eu le BEPC. Cela m’a beaucoup fait mal et j’ai tenu, dans ma retraite, à avoir le BEPC pour une satisfaction morale, mais aussi pour donner l’exemple », a déclaré Sery Gaoudi qui a échoué à cet examen dans les années 1960. Celui qui a eu 110 points sur 220 dit être finalement rentré à la gendarmerie avec le niveau G2, après avoir échoué au BEPC en…1966.

Lire aussi:   Après Gbagbo, Issiaka Diaby s'engage dans un nouveau combat

Gendarme depuis 1978, Sery Gaoudi a réalisé son exploit 12 ans après avoir été admis à faire valoir ses droits à la retraite. Il s’agissait aussi de « donner une leçon de courage, de continuité » à sa progéniture, rapporte l’AIP qui ajoute que le papi des admis au BEPC, dit « qu’il ne faut jamais baisser les bras tant qu’on vit, car l’âge importe peu ». Pour ce faire, le gendarme a décidé de repartir en 6e, avant de terminer en 3e par le biais des cours du soir. Son nouveau challenge ? Obtenir le Baccalauréat.

Source: afrikmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here