Home Société Côte d’Ivoire: affrontements entre deux groupes rivaux de syndicat d’élèves à Anyama

Côte d’Ivoire: affrontements entre deux groupes rivaux de syndicat d’élèves à Anyama

Côte d’Ivoire: affrontements entre deux groupes rivaux de syndicat d’élèves à Anyama
Côte d’Ivoire: affrontements entre deux groupes rivaux de syndicat d’élèves à Anyama

Le mardi 30 novembre 2021, les cours ne se sont pas déroulés comme cela doit dans plusieurs établissements d’Anyama. Cette nouvelle perturbation est causée par des affrontements entre deux groupes de syndicats d’élèves rivaux, informe Afrik Soir

Dans plusieurs établissements d’Anyama, notamment au Lycée moderne, les cours ont été à nouveau perturbés. « Tout a commencé ce mardi 30 novembre 2021 à 6 heures lorsque le proviseur du Lycée moderne d’Anyama a fait savoir aux élèves qu’ils ne doivent pas payer de l’argent auprès des professeurs d’EPS comme ceux-ci l’exigent. Il leur a expliqué qu’en dehors des 1000 FCFA demandé par le ministère il n’y avait plus de frais à payer. Cette information a été relayée par le président du conseil scolaire à ses camarades qui se sont aussitôt révoltés », affirme un témoin sur place.

En effet, ceux-ci exigeaient que les 3500 FCFA payés auprès des professeurs d’EPS pour les tee-shirts soient immédiatement remboursés, précise notre source. « Dans la foulé, des individus se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) sont rentrés dans la danse en faisant savoir que le syndicat allait porter plainte contre les enseignants d’EPS. Contre toute attente, des individus se réclamant de l’Alliance nationale des étudiants de Côte d’Ivoire (ANECI) sont rentrés dans la danse à leur tour. Et l’on a assisté à une guerre de positionnement qui a éclaté entre les deux groupes rivaux de syndicats d’élèves (FESCI et ANECI) », a fait observer notre source au Lycée moderne d’Anyama.

A l’en croire, plusieurs élèves ont été blessés. Suite à cela, ils ont procédé au délogement des élèves dans les établissements de la ville. Alerté, la police est intervenue pour ramener le calme.

Il est à rappeler que les cours ont été suspendus depuis le lundi 29 novembre 2021, dans plusieurs établissements d’Anyama. Et ce, à l’initiative des élèves qui dénoncent la double cotisation (à l’administration et auprès des professeurs de sport). En outre, ils dénoncent la défiance des professeurs d’EPS vis-à-vis du proviseur.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here