Home Société Côte d’Ivoire : A l’université de Cocody, plusieurs étudiants font une marche...

Côte d’Ivoire : A l’université de Cocody, plusieurs étudiants font une marche blanche pour demander la réouverture des inscriptions des années 2016-2017 et 2017-2018

marche blanche des étudiants à l’université de Cocody (Ph KOACI)

Côte d'Ivoire : A l'université de Cocody, plusieurs étudiants font une marche blanche pour demander la réouverture des inscriptions des années 2016-2017 et 2017-2018

–Mardi 18 Juin 2019– Ils sont plusieurs milliers à se retrouver dans cette situation. Ces nombreux étudiants des facultés de l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody n’ont pas pu s’inscrire dans le délai en ce qui concerne les années universitaires 2016-2017 et 2017-2018.

La présidence de l’université intransigeante estime que ces nombreux étudiants qui n’ont pas pu s’inscrire dans les délais prescrits pour ces deux années ont tacitement abandonné les cours.

En ce qui concerne les inscriptions de 2017, la scolarité de l’université considère que l’année académique 2017-2018 est terminée. Elle a même lancé les inscriptions pour l’année 2018-2019 pendant qu’il y a des facultés qui n’ont pas encore fini leur programme, confie à certains étudiants concernés.

Selon les informations en notre possession, il y a un véritable décalage entre le calendrier de la présidence de l’université et celui des différentes facultés.

Ainsi, comme constaté sur place dans la journée d’hier lundi, plusieurs étudiants qui se retrouvent dans cette situation ont initié une marche blanche pour implorer la clémence du président de l’université de Cocody Abou Karamoko pour la réouverture des inscriptions universitaires des années 2016-2017 et 2017-2018.

Vêtus de blanc, ces étudiants ont souhaité que leurs doléances puissent être prises en compte.

Pour l’heure, la présidence de l’université reste intransigeante. Tous les étudiants qui n’ont pas payé les inscriptions des années antérieures sont renvoyés. Ces étudiants pour être réintégrés devront signer un document qui stipule qu’ils doivent reprendre les années concernées.

«On nous informe que ces étudiants doivent signer un document de réintégration qui implique que leur année n’est pas validée. Ils vont donc reprendre leurs années. Ce n’est pas juste on peut quand même être clément et penser à l’avenir de ces milliers d’étudiants. Ce sont assez d’étudiants de plusieurs facultés qui sont concernés dans cette affaire. Le président impute la responsabilité aux étudiants », nous confie Attoubré Gnamien, étudiant en Master de Géographie à l’université de Cocody.

Les manifestants ont été reçus par le secrétaire général de la présidence après leur marche. Ce dernier dit avoir pris leurs revendications en compte et a promis de les transmettre au président.

Affaire à suivre…

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook