Home Société Côte d’Ivoire: A Guitrozon, un motocycliste tué par des hommes armés alors...

Côte d’Ivoire: A Guitrozon, un motocycliste tué par des hommes armés alors qu’il partait pour son campement

vue d’une moto accidentée (Ph KOACI)

– Vendredi 12 Juillet 2019 – Cette zone de l’ouest du pays est en proie très souvent à des crimes crapuleux.

Guitrozon, village de Duékoué a été une fois de plus le théâtre d’un crime crapuleux, comme rapporté à par des sources sur place.

Ils étaient deux motocyclistes dans le collimateur des tueurs armés, parmi ces deux, un élève en classe de terminale, le plus chanceux.

Dans la nuit du mercredi dernier, l’un des deux motocyclistes, qui serait en route pour son campement de Krakro, a été tué par des hommes armés à Guitrozon. Le deuxième, motocycliste, élève candidat au baccalauréat, après avoir été ligoté, a eu la vie sauve grâce à la téméraire intervention du chef du village, soutenu par 5 jeunes du village, nous rapportent des sources sur place.

Selon les informations concordantes en notre possession, le chef de village alerté par le drame s’est déporté sur les lieux du forfait.

Une fois sur là-bas et face à des personnes armées, le chef de village adjoint et son équipe ont fait appel à la police et à des éléments d’autres communautés ethniques de Duékoué.

La police, arrivée sur les lieux selon nos informations a procédé à la traque des criminels. Elle s’est engagée jusqu’au quartier Mandinani, derrière Kokoman.

L’opération est toujours en cours selon des sources sécuritaires.

L’un des cadres de cette ville et proche de l’ancien président Ivoirien Laurent Gbagbo informé de cette situation, a dénoncé cette autre escalade de la violence.

Selon l’ancien ministre Eric Kahé, les autorités ivoiriennes devraient agir pour éviter l’escalade de la violence dans cette zone de la Côte d’Ivoire.

« A l’instar de toute la communauté villageoise de Guitrozon, mon village natal, je condamne avec une rare fermeté et une grande indignation ces actes inhumains. Je voudrais joindre ma voix à celle de toutes les autorités pour en appeler à une gestion républicaine de cette autre affaire afin d’éviter l’escalade de la violence. Tous, nous devons veiller à ce que la lumière soit faite sur cette affaire qui pourrait être un autre prétexte à l’embrasement. J’invite les forces de l’ordre à une extrême vigilance et à des mesures d’anticipation », a-t-il confié.

Règlement de compte? Avant d’être situé sur leur motivation, reste désormais à savoir si les auteurs de ce crime crapuleux seront mis hors d’état de nuire.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook