Home Société Congés anticipés : des agriculteurs, des soudeurs apprenti parmi les délogeurs

Congés anticipés : des agriculteurs, des soudeurs apprenti parmi les délogeurs

Congés anticipés : des agriculteurs, des soudeurs apprenti parmi les délogeurs
Congés anticipés : des agriculteurs, des soudeurs apprenti parmi les délogeurs

Deux ministres de la république, la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation le Professeur Mariatou Koné et le ministre de la promotion de la Jeunesse et du Service Civique, Mamadou Touré ont rendu visite aux élèves récalcitrants, perturbateurs initiateurs des congés anticipés, ce 25 décembre 2021, au centre d’éducation civique de Bimbresso.

C’est au nombre de 172 enfants qui se sont illustrés négativement dans 27 départements sur les 111 départements. Depuis le 06 au 17 décembre 2021, les élèves de plusieurs établissements secondaires publics et privés ont décidé de troubler le calendrier scolaire pour réclamer des congés anticipés.

Les propos du directeur de l’Oscn

Selon le Directeur Général de l’office du service civique, Touré Mamadou un centre de service civique est une école, un centre de formation. « La formation ici est essentiellement pour la discipline, connaître les symboles du pays, connaître les valeurs, respecter nos us et coutumes et avoir un bon comportement. Nous ne sommes pas un dispositif de répression, nous sommes un dispositif de formation », a indiqué Touré Mamadou directeur général de l’Oscn.

Propos du ministre Mariatou Koné

À l’occasion de cette visite officielle des deux ministres au centre de service civique de Brimbresso. La ministre de l’éducation a été ferme « Je suis écœurée. Le travail que nous faisons est pour vous-mêmes, c’est pour votre avenir. Vous ne pouvez pas décider de vous-mêmes la période à laquelle vous devez aller en congé. Ce n’est pas normal. Le Ministère a fixé les dates des congés. Vous devez les respecter », s’est indigné la Ministre Mariatou Koné avant d’appeler les parents à jouer pleinement leur rôle.

Poursuivant, elle a indiqué qu’un conseil de discipline se tiendra dans les prochains jours pour statuer sur les dossiers des 172 cas identifiés et interpellés et des sanctions allant de l’exclusion temporaire à la radiation du système éducatif ivoirien sont prévues. Les parents des élèves responsables des dégâts matériels assureront les frais de réhabilitation des établissements concernés.

Des poursuites judiciaires ont également été engagées contre les adultes et personnes majeures impliquées ainsi que les non-scolarisés impliqués.

Propos du ministre Mamadou Touré

Condamnant ces actes de vandalisme, le Ministre Mamadou Touré a présenté le contenu du programme de resocialisation. « Le centre forme pendant 9 mois. Les parents des élèves responsables des dégâts matériels assureront les frais de réhabilitation des établissements concernés. Ceux qui ont détruit les écoles vont apprendre un métier, certains vont apprendre à monter des murs, la plomberie », a-t-il dit.

Par ailleurs, au nombre de 172 enfants était présent 70 personnes (5 filles, 24 adultes) dont des élèves et autres, identifiés comme des meneurs non scolarisés. Depuis, le vendredi 22 décembre 2021, certains responsables des troubles sont internés au centre de service civique de Brimbresso.

Linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here