HomeSociétéConflit communautaire à petit Guiglo le lundi 04 janvier 2021, voici les...

Conflit communautaire à petit Guiglo le lundi 04 janvier 2021, voici les faits

Conflit communautaire à petit Guiglo le lundi 04 janvier 2021, voici les faits
Conflit communautaire à petit Guiglo le lundi 04 janvier 2021, voici les faits

Dans la nuit du samedi 01 Janvier 2021 au dimanche 02 janvier, un jeune malien résidant dans le village de petit Guiglo a été aperçu aux environs de 02 heure du matin creusant un trou sur la route.

Interpellé par le chef du village le jeune malien avoua son acte prétextant que c’est un sacrifice que lui a demandé son marabout pour guérir d’une maladie qui le ronge.

À l’issue de ce fait, la chefferie l’a frappé d’une amende composée de : 1 mouton blanc, 1 sac de riz de 25 kg, 1 casier de vin et de l’huile rouge. Le jeune malien s’est donc exécuté.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / Grossesse en milieu scolaire: 4000 cas enregistrés dans le secondaire depuis la rentrée 2016-2017

Le lendemain, c’est au tour de la tradition de conjurer le sort vu que la tradition du village interdit des sacrifices nuitamment.

Elle a donc demandé au mis en cause de s’excuser vis à vis de la tradition en offrant 06 moutons.

Ce lundi 04 janvier, le patriarche Pahou Félix invita un masque pour aller voir les sages guéré qui sont tuteurs des maliens dans ce village pour avoir une assise avec ceux-ci afin de s’acquitter de la seconde amende. C’est ainsi que le masque parcourant les habitations pour inviter ces tuteurs ,a été interpellé par Traoré Lassina pour lui offrir un pourboire à son retour.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Deux brouteurs «européens» appréhendés en possession de 250.000 F CFA en partance pour Korhogo

Après donc la mission, le masque s’exécuta. D’après notre interlocuteur, à peine le masque reçoit le pourboire, qu’’un autre malien surgit de nulle part avec une machette pour blesser l’un des acolytes.

Selon notre interlocuteur cette action du jeune malien d’agresser physiquement à l’arme blanche le suiveur du masque a été étalement déclencheur ce conflit qui a occasionné plus d’une dizaine de blessés et d’important dégâts.

Informé de la situation le sous préfet central de blolequin s’est rendu sur les lieux accompagné des forces de l’ordre afin de ramener le calme ce qui a été fait grâce à la compréhension des deux communautés.

Lire aussi:   Burkina Faso: Des meurtriers d'un agent de police appréhendé

De son son côté le chef de la communauté malienne résident dans le village a considéré cet acte de son jeune frère comme une erreur car selon lui les deux communautés vivent ensemble depuis des décennies sans querelles.

Le bilan fait état d’une dizaine de blessés dont 05jeunes guéré blessés avec un cas grave qui a été transféré au centre hospitalier régional de Guiglo.

Le sous préfet Gnahoua Dogo Alain Serge a décidé de rester sur les lieux pour appeler au calme et évité le drame cette nuit du lundi 04 janvier 2021.