Home Société Charles Blé Goudé révèle comment il a organisé sa défense à la...

Charles Blé Goudé révèle comment il a organisé sa défense à la CPI

Charles Blé Goudé révèle comment il a organisé sa défense à la CPI
Charles Blé Goudé révèle comment il a organisé sa défense à la CPI

Quelques mois après son acquittement définitif par la CPI (Cour pénale internationale), Charles Blé Goudé livre les secrets de sa défense devant les juges de cette juridiction internationale. C’était le samedi 25 septembre 2021 au cours d’une adresse à ses partisans dans une vidéo tournée depuis La Haye.

Charles Blé Goudé rend hommage à ses avocats

Jugé pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, Charles Blé Goudé a été définitivement acquitté par les juges de la CPI (Cour pénale internationale) le 31 mars 2021. La Chambre d’appel a confirmé l’acquittement du fondateur du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples) et de son coaccusé Laurent Gbagbo. Contrairement à l’ancien chef d’État ivoirien, l’ancien secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) n’a toujours pas regagné Abidjan.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Disparition de deux baigneurs sur les bords de la plage de Modeste

En attendant de retrouver les siens, Charles Blé Goudé prépare son retour. Samedi 25 septembre 2021, celui que l’on surnommait « le général de la rue » a organisé la cérémonie de la présentation du pagne de son arrivée en Côte d’Ivoire. L’évènement a eu lieu à l’Hôtel Belle Côte de la Riviera Palmeraie. À cette occasion, le « fils » de Laurent Gbagbo est revenu sur sa défense dans le cadre de son procès à la CPI. « Ce n’est pas avec l’argent qu’on fait tout ou ce n’est pas l’argent qui fait tout. Avant tout, il y a la volonté, l’engagement et la fidélité à ses principes et à ses objectifs », a fait savoir Blé Goudé depuis La Haye.

Quand Blé Goudé organise sa défense à la CPI

« J’étais ici je ne connaissais personne, j’étais isolé. Me Zokou n’était pas que mon avocat, il faisait en sorte que je puisse vivre et survivre dans cette prison-là. Me N’dry n’est pas là, il est en mission. Ai-je besoin de vous dire que Me N’dry est plus que mon frère, c’est mon parrain au niveau spirituel. Me Gbougnon n’est pas là, c’est mon ami. Le procureur lui a demandé un jour : « quel est cet avocat qui pleure pour son client ? ». Il a dit au procureur : ce n’est pas mon client, c’est mon ami, c’est mon frère « , a poursuivi l’ancien détenu de la prison de Scheveningen.

Lire aussi:   Plus d’un million d’écoliers sans extrait d’acte de naissance (MENETFP)

Puis le patron du COJEP a expliqué qu’il a choisi ces trois avocats pour sa défense afin de répondre à une philosophie, celle de pouvoir valoriser sa génération. « On a toujours fait croire que nous sommes une génération perdue, une génération perdue, une génération née pour accompagner seulement », a-t-il dit.

Charles Blé Goudé a également révélé qu’avant la nomination de Me N’dry, Me Zokou et Me Gbougnon, en tant que membres de son équipe de défense, on l’a prévenu que ces trois avocats n’avaient pas l’expérience requise pour le défendre devant la cour pénale. Il a aussi levé un coin du voile sur sa ligne de défense qui a été décidée au sortir d’un conclave entre lui et ses avocats. « On n’est pas venu pour accuser les autres. On est venu pour prouver que je ne suis pas un criminel. Je suis prêt à faire 10 ans, 15 ans, pourvu que la vérité éclate un jour », leur a-t-il dit.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bouaké, pour avoir été bousculé par la bassine d'une femme, le distributeur d'eau de l'ONEP se fâche et interrompt la distribution

 

 

afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here