Home Société Bouaké : l’étudiante portée disparue retrouvée morte, son assassin interpellé

Bouaké : l’étudiante portée disparue retrouvée morte, son assassin interpellé

Bouaké: l'étudiante portée disparue retrouvée morte, son assassin interpellé
Bouaké: l'étudiante portée disparue retrouvée morte, son assassin interpellé

Le commissaire Konaté de la Brigade Anti- Criminalité (BAC), logé au sein de la préfecture de police de Bouaké et ses éléments, ont une nouvelle fois fait un travail très apprécié. Une semaine après la disparition mystérieuse d’une étudiante à Bouaké, les hommes du commissaire Konaté sollicités par les parents de la disparue pour mener des enquêtes sont parvenus à des résultats satisfaisants.

Selon une source judiciaire interrogée par KOACI, Kouakou Amoin Marie-Josée, étudiante en année de licence 2, de Communication à l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, portée disparue depuis le jeudi 18 novembre 2021, a été malheureusement retrouvée morte. D’après les nouvelles informations, c’est dans la nuit du de ce jeudi 25 novembre 2021 aux alentours de 20 heures au quartier Broukro, à proximité d’un collège dans une maison inachevée, que le corps sans vie de l’étudiante a été retrouvée.

Son bourreau n’est que son chauffeur de taxi-moto, interpellé auparavant puis libéré par la gendarmerie. Il a été finalement arrêté par les éléments du BAC et a reconnu les faits après avoir été confondu par des éléments de preuve.

« Ce jeudi-là lorsque je l’ai prise à moto, je lui ai dit que j’allais faire une course vers le Collège. Comme elle me fait confiance, car c’est moi qui la transporte habituellement, elle dit qu’il n’y a pas de problème.

C’est ainsi que nous nous sommes rendus vers la maison inachevée étant donné que j’y étais attendu par mes complices (…) J’ai tué la fille, le corps se trouve dans une maison inachevée à Broukro. Je n’étais pas seul… » a déclaré le conducteur de taxi-moto nommé Dosso, devant les hommes de la BAC après l’interrogatoire.

Les éléments de la BAC poursuivent leurs investigations afin de mettre la main sur les autres complices. Quant au taximan criminel est conduit à un lieu tenu secret.

Source : le courrier quotidien

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here