HomeSociétéBouaké: des cascades de morts à l’Université Alassane Ouattara

Bouaké: des cascades de morts à l’Université Alassane Ouattara

Bouaké: des cascades de morts à l’Université Alassane Ouattara
Bouaké: des cascades de morts à l’Université Alassane Ouattara

Deux morts tragiques en moins d’une semaine. C’est la douloureuse épreuve à laquelle est confrontée la communauté estudiantine de l’université Alassane Ouattara de Bouaké.

Bouaké: des cascades de morts à l'Université Alassane Ouattara | AbidjanTV.net

Tout commence le samedi 22 mai, Henoc un étudiant inscrit à la faculté de droit à l’université Alassane Ouattara de Bouaké, perdait brutalement la vie lors d’un accident de moto.

Cette disparition brusque et soudaine a créé une énorme onde de choc au sein de la faculté de droit de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, tant l’homme était apprécié et aimé de tous dans sa communauté.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Blolequin, non-respect des prix des denrées alimentaires, les populations crient leur exaspération

Malheureusement, quatre jours après cette terrible tragédie, les étudiants de l’université Alassane Ouattara de Bouaké ont de nouveau été éprouvé dans le malheur. En effet, Mercredi 26 mai, Roland étudiant inscrit à la faculté d’anglais a perdu brusquement la vie lors d’un nouvel accident de moto.

Face à ces morts en cascade, c’est toute une université et même toute une ville qui est sous le choc quand on sait qu’à Bouaké, la majorité des accidents de la circulation implique le plus souvent des motos.

Lire aussi:   Alternance au pouvoir : Bruno Koné est-il en déphasage avec Alassane Ouattara ?

Vendredi 28 mai 2021, une marche a été organisée par les étudiants de l’université en mémoire d’Henoc. Pleurs, tristesses et chagrin pouvaient se lire sur le visage des étudiants tous vêtus de noir. Quant à Roland, un hommage lui sera rendu ce samedi 29 mai 2021.

Il faut dire que l’année 2021 a été particulièrement macabre pour l’université Alassane Ouattara. De nombreux étudiants et un enseignant de haut rang ont perdu la vie – la plupart de ces étudiants ont trouvé la mort dans des accidents de circulation.

Lire aussi:   Soro sur Afrique Media «Ouattara ne peut pas gagner l’élection en Côte d’ivoire, il ne pèse que 25 pourcent »