HomeSociétéBongouanou : Le député Jacob Assougba met sa prime d’installation de 10...

Bongouanou : Le député Jacob Assougba met sa prime d’installation de 10 millions de F Cfa à la disposition des femmes du Moronou

Bongouanou : Le député Jacob Assougba met sa prime d’installation de 10 millions de F Cfa à la disposition des femmes du Moronou
Bongouanou : Le député Jacob Assougba met sa prime d’installation de 10 millions de F Cfa à la disposition des femmes du Moronou

La nouvelle a été vivement applaudie par les femmes du Moronou honorées, ce samedi 29 mai 2021, par le député de Bongouanou, Dr Jacob ASSOUGBA, à l’occasion de la célébration de la fête des mères. Le Parlementaire, qui fait de l’autonomisation de la femme un axe majeur de son combat, a porté un acte de haute portée dans le sens de la promotion du genre. Il a décidé de mettre à disposition des mères, femmes et jeunes filles du Moronou, sa prime d’installation après son élection à l’Assemblée nationale.

Citant un rapport de la Banque Mondiale publié en 2013, l’élu du Rassemblement des Houphouëtistes (RHDP) à Bongouanou relève les « pratiques discriminatoires que subissent les femmes et qui les maintiennent dans une situation de vulnérabilité ». Leur faible accès à la propriété foncière, dans un continent où la majorité de la population vit de l’agriculture, souligne-t-il, réduit leur accès au crédit et leurs capacités à entreprendre des activités économiques durables permettant de générer des revenus. Or, poursuit l’Universitaire en Droit, personne ne peut contester le rôle primordial que jouent ces braves femmes dans la croissance économique de du département de Bongouanou. « Conscient de cet état de fait, nous avons décidé, en tant que cadre du Moronou, Député de Bongouanou, d’accompagner ces intrépides femmes dans la réalisation de leur projet en mettant à leur disposition notre prime d’installation de parlementaire de 10.000.000 FCFA, pour le financement de leur projet. Telle est ma contribution à votre épanouissement, mon soutien à votre autonomisation », s’est-il adressé aux femmes.

Lire aussi:   20% des femmes pensent à un autre homme pendant l'amour... et pas n'importe lequel !

Le geste fort de son homologue de Bongouanou n’a pas laissé indifférent le député d’Arrah, présent à cette cérémonie parrainée par son épouse et ministre de la Culture, Badou Harlette Kouamé N’guessan. L’honorable N’guessan Ahondjon Mathias, un autre élu du Rhdp dans le Moronou, a imité spontanément son collègue de Bongouanou en annonçant, sa renonciation à un tout autre usage de sa prime d’installation pour l’ajouter à la dotation faite aux femmes de Bongouanou. « Moi aussi, je mets mes 10 millions de F Cfa pour l’accompagner (le député de Bongouanou, ndlr) et soutenir le projet », a dit le député Ahondjon N’guessan sous les vivats des femmes.

Lire aussi:   Le Conseil de sécurité se félicite des progrès de la coopération avec l’Union africaine

Ces gestes ont été faits à l’occasion de la célébration anticipée de la fête des mères placée sous le haut patronage de l’Inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’doli, haut cadre de la région. Ce moment d’hommage aux femmes a été choisi, en effet, par le député de Bongouanou pour investir le bureau exécutif du mouvement ‘’Les Amazones de Dr Jacob ASSOUGBA’’. Un groupe de femmes issues de tous les villages du département de Bongouanou, engagées pour le développement du Moronou, derrière l’élu de la commune et chef-lieu de la région.

Ces femmes, parées dans leur uniforme, et mobilisées en milliers, ont reçu de précieux conseils de la ministre de la Culture, leur marraine, elle-même, maire de la commune d’Arrah. La ministre Badou Harlette Kouamé N’guessan a souligné l’importance de la femme dans la société qu’elle a matérialisée en pays Agni, par la pratique du système du matriarcat. « Notre société a plus que jamais besoin de vous. Restez soudés, unis, braves et solidaires », a-t-elle instruit ses filleules.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Cocody, 70 millions FCFA de prise en charge à 200 jeunes pour des cours intensifs en Anglais

Celles-ci repartiront avec des cadeaux offerts par leur mentor en plus des 20 millions de Fonds mis à disposition désormais pour les aider à avoir leur autonomie.

Faut-il le souligner, la cérémonie a vu la participation de cadres et élus venus de tous les départements du Moronou. Outre le député d’Arrah et la ministre-maire d’Arrah, le député de Tiémélékro, Marcellin Dapa, ainsi que le Directeur général du Port autonome de San-Pedro, Hilaire Lamizana, fils du département de M’batto, ont tenu à marquer leur présence aux côtés de l’honorable Assougba et de ses amazones.