HomeSociétéBingerville : il refuse de donner sa fille en mariage car son...

Bingerville : il refuse de donner sa fille en mariage car son gendre n’a ni voiture, ni maison

Bingerville : il refuse de donner sa fille en mariage car son gendre n'a ni voiture, ni maison
Bingerville : il refuse de donner sa fille en mariage car son gendre n'a ni voiture, ni maison

C’est un fait totalement hilarant qui a eu lieu dans la ville de Bingerville ce mercredi 6 janvier 2021 au quartier Sicogi 2. Un père de famille a refusé de donner la main de sa fille à son gendre au cours d’une cérémonie de dot parce que celui-ci n’aurait ni voiture, ni sa propre maison.

En effet, à chaque peuple ses exigences et ses critères de sélection de son gendre. Chez la plupart des peuples africains, marier une femme va bien au-delà de l’amour que les deux conjoints peuvent ressentir l’un envers l’autre, car un mariage est un alliage de deux familles. Il faudrait pour celui qui désire prendre pour épouse la femme qu’il aime, satisfaire les caprices financiers et matériels de la famille de sa dulcinée. Si dans le pire des cas, l’homme est dans l’incapacité de combler ses beaux-parents alors il doit par la même occasion, parfois faire une croix sur sa fiancée.

Lire aussi:   Bingerville : Un écolier meurt électrocuté en réglant l'antenne extérieure de la télé de la maison

Ce mercredi matin aux environ de 10 heures à Bingerville, plus précisément au quartier Sicogi 2, un homme a été humilié en présence de sa famille par son beau-père au cours de la cérémonie de dot dont sa fiancée et lui étaient les sujets principaux. Malgré le nombre pléthorique de présents que l’homme et sa famille avaient pu offrir à ses beaux-parents, l’homme a été refoulé par le père de la fille pour des détails qui semblent banals pour certains, mais apparemment d’une importance capitale pour le père de la fille.

Lire aussi:   Le ministre Sidi Touré annonce un cadre légal régissant le volontariat

Selon les témoignages, la cérémonie se passait en toute quiétude lorsque deux simples questions ont transformé l’atmosphère en un véritable havre de tristesse. Après avoir reçu allègrement les présents de son gendre, le père de la fille lui posait les questions suivantes :

– as-tu ta propre maison, ou as-tu ta maison en construction ?

L’homme répond Non ! Et ajoute qu’il loue une maison. Suite à sa réponse, le père de la fille pousse loin le bourgeon. Il pose une autre question :

– as-tu une voiture ?

L’homme répond encore négativement. Son beau-père change de mine et se tient debout avant de rétorquer : « Ma fille ne se mariera pas avec un homme aussi pauvre que moi. Je ne voudrais pas que la misère soit pour elle une éternité. »

Lire aussi:   Célébration de la fête de l’Indépendance à Sifié (Séguéla): Dr Méité équipe 2 centres de santé

Pendant que tout le monde semblait être sur le choc et que sa fille et son gendre criaient au scandale, le père de la fille informa toute l’Assemblée que le mariage entre sa fille et cet homme n’aura pas lieu tant qu’il sera encore en vie. Après cette traumatisante déclaration de sa part, il regagne sa chambre pendant que sa fille versait des torrents de larmes et que tout le monde murmurait çà et là.