HomeSociétéBilan de l’année 2020 : Nathalie Yamb a encore frappé

Bilan de l’année 2020 : Nathalie Yamb a encore frappé

Bilan de l'année 2020 : Nathalie Yamb a encore frappé
Bilan de l'année 2020 : Nathalie Yamb a encore frappé

Sous forme d’abécédaire, Nathalie Yamb a dressé le 27 décembre dernier sur la page officielle de Mamadou Koulibaly son bilan de l’année 2020. Entre l’Afrique et sa dépendance extérieure, la covid et ses gestes barrières, la dame de Sotchi n’a pas omis de faire escale sur «D» la 4eme lettre de l’alphabet.


D comme désobéissance civile «impossible d’évoquer la désobéissance civile sans penser à l’élection organisée par Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire et Alpha Condé en Guinée» a introduit la Dame de Sotchi . Fidèle à sa pensée, la conseillère de Mamadou Koulibaly de LIDER qualifie ses deux scrutins de «parodie d’ élection boudée par l’opposition et les populations».

Lire aussi:   Bilan des explosions de Beyrouth ce 4 août 2020

.

L’année 2020 aura aussi été marquée par de nombreuses élections présidentielles à travers le monde. Ainsi donc, alliant ironie et sarcasme, la suisso-camerounaise à la lettre E revient sur la présidentielle Ghanéenne dont les contestations auront malheureusement occasionnées des morts, et des élections présidentielles américaines où le président sortant refuse toujours d’accepter sa défaite. «Très divertissant» conclut t-elle avant de faire de la place à la lettre F.

Désigné le « survivant de l’année» le franc CFA n’a pas été oublié dans le bilan de Nathalie Yamb. «Annoncé pour mort par le duo Alassane – Macron le 19 décembre 2019, le Franc des Colonies Françaises d’Afrique est toujours là pour le plus grand malheur des populations des pays dans lesquels il sévit» a t-elle lancé. Pour elle, sans faux fuyant comme à son habitude, Nathalie Yamb pense que ce «zombi appauvrissant» pour parler du Franc CFA est maintenu en Afrique par les chefs d’Etat Africains qui refuseraient de s’en débarrasser.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: nouveau renvoi en octobre du procès de Michel Gbagbo

Je vous ferai certainement l’économie des autres lettres de ce décryptage habilement fait par notre dame de Sotchi et visiblement très apprécié par les internautes.