HomeSociétéAprès l’attaque du camp de N’Dotré : le Libéria réagit, une délégation...

Après l’attaque du camp de N’Dotré : le Libéria réagit, une délégation annoncée à Abidjan

Après l'attaque du camp de N'Dotré : le Libéria réagit, une délégation annoncée à Abidjan
Après l'attaque du camp de N'Dotré : le Libéria réagit, une délégation annoncée à Abidjan

Le Libéria vient de réagir à l’attaque de la base militaire de N’Dotré a été attaquée dans la nuit de mardi à mercredi à Abidjan par des hommes armés non identifiés, faisant trois morts parmi les assaillants et un soldat blessé. Sur les assaillants, ont été retrouvés des contrats de mercenariat, qui auraient été signés avec un dénommé Boka. Une découverte suspecte qui prête à confusion, 48 h après, sur les motivations réelles de cette attaque attribuée à des mercenaires libériens.

Dans une déclaration rendue publique le jeudi 22 avril 2021 à Monrovia, et diffusé sur le site libérien dénommé gnnliberia.com, le ministre libérien de l’Information, Ledgerhood Julius Rennie, a déclaré qu’après avoir appris la nouvelle, le gouvernement libérien a condamné fermement tout acte qui perturbe la paix de ses voisins et de la sous-région en général.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: PDCI, Brahima Kamagaté: «Nous attendons la main dans la main le retour de Laurent Gbagbo»

Le gouvernement libérien réitère son engagement à faire en sorte qu’aucun pouce de son territoire ne soit utilisé comme une base arrière pour une insurrection. Il a par ailleurs entamé des contacts avec son homologue ivoirien afin de déterminer toute l’étendue de l’incident signalé. En outre, les deux gouvernements se sont engagés à renforcer le mécanisme conjoint de surveillance des frontières. Le ministre de l’Information a assuré que l’administration du Président George Weah a travaillé sans relâche pour renforcer les relations fraternelles que le Liberia entretient avec la Côte d’Ivoire, y compris les relations personnelles avec les dirigeants ivoiriens. Le Président Weah a annoncé son intention d’envoyer prochainement une délégation en Côte d’Ivoire pour rencontrer les autorités ivoiriennes.

Lire aussi:   L’institut confucius à la rencontre du peuple Agni