Home Société Apologie du viol sur NCI: la réaction de l’UNICEF

Apologie du viol sur NCI: la réaction de l’UNICEF

Apologie du viol sur NCI: la réaction de l'UNICEF
Apologie du viol sur NCI: la réaction de l'UNICEF

« L’incident de la Nouvelle Chaine Ivoirienne (NCI) est inexcusable. Bien qu’il ait provoqué l’indignation et colère dans plusieurs secteurs, il est représentatif d’une banalisation de la violence en général et de la violence sexuelle en particulier. » S’est indigné le Fond des Nations unies pour l’enfance, UNICEF en Côte d’Ivoire dans une lettre ouverte adressée aux médias Ivoiriens ce mercredi 1er septembre 2021.

Le lundi 30 août dernier, les téléspectateurs ont été choqués par une séquence de l’émission la  » Télé d’ici vacances  » de la chaîne NCI animée par Monsieur Yves de Mbella. En effet, recevant un ex violeur, selon Yves de Mbella l’animateur, il a demandé en direct, à ce que son invité reconstitue une scène de viol à l’aide d’un mannequin plastique. Cette partie de l’émission a suscité les mécontentements des téléspectateurs, les internautes, les Organisations de défense des droits de l’homme.

Lire aussi:   La CEDEAO va aborder les questions de sécurité sous-régionale en janvier

L’UNICEF qui a réagi dans une lettre ouverte adressée aux médias a condamné « fermenment les images et propos tenus lors de cette émission ainsi que tous les actes de violence, y compris le viol.»

Mieux, l’UNICEF en Côte d’Ivoire « appelle tous les médias ivoiriens à respecter les droits de tous les citoyens, y compris le droit à la protection contre toute forme de violence, ainsi que l’apologie du viol, et à condamner publiquement toute information qui va à l’encontre de ces principes.» A lancé l’agence des Nations unies, qui rappelle qu’aucune violence à l’encontre des enfants ainsi qu’à l’encontre des adultes ne peut être justifiée.

Lire aussi:   Rentrée pastorale de la commission nationale pour le dialogue interreligieux: Mgr Marie-Daniel Dadiet parle aux chrétiens

Toujours selon l’UNICEF, en Côte d’Ivoire, l’une des formes de violence que subissent les enfants concerne la «violence sexuelle» dont «11 %» des garçons et «19 %» des filles ont été victimes pendant leur enfance.

Par ailleurs, pour lutter contre les violences faites aux enfants, l’UNICEF appelle tous les « citoyens de la Côte d’Ivoire, les hommes et les femmes, les leaders et les médias, à se mobiliser contre tout acte de violence et sa promotion.»

Lire aussi:   L’ONU encourage les efforts de médiation et de prévention des conflits en Afrique de l’Ouest

Rappelons que la Haute autorité de communication audiovisuelle (HACA) a suspendu le mardi 31 août à travers un communiqué, l’animateur Yves de Mbella. Ce matin il a été déféré au parquet pour apologie du viol. La chaîne NCI qui n’a pas été sanctionnée est appelée à plus de vigilance. Une manifestation des femmes a eu lieu ce mercredi matin à la maison de NCI pour dénoncer l’apologie du viol.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here