Home Société Apologie de viol sur NCI: réaction du gouvernement ivoirien

Apologie de viol sur NCI: réaction du gouvernement ivoirien

Apologie de viol sur NCI: réaction du gouvernement ivoirien
Apologie de viol sur NCI: réaction du gouvernement ivoirien

La ministre ivoirienne de la femme a réagi ce mardi, à l’apologie en direct de viol sur la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). Pour Nassénéba Touré, le viol demeure un crime et non sujet de cirque.

La ministre ivoirienne de la femme a condamné ce mardi, « la scène de reconstitution » d’un acte de viol en direct qui a eu lieu sur la Nouvelle Chaîne de la Côte d’Ivoire le lundi 30 août 2021. « Je condamne fermement ses actes ignobles et ces propos de l’invité et de l’animateur qui viennent saper les efforts du gouvernement, des ONG et de ces anonymes dans la politique d’éradication de ce fléau qui gâche la vie de milliers de femmes de filles », a déclaré le ministre Nassénéba Touré qui a exprimé sa solidarité à toutes celles qui ont vu leurs blessures rouvertes et qui ont également revu leur bourreau.

Lire aussi:   Drame à la Riviera 2 : découverte du corps sans vie d'une jeune fille violée et tuée

« Non pas ça sur les antennes d’une chaîne de Télévision!!! Engagée pour le bien être et la promotion de la femme, je partage la douleur indicible des victimes de viol et surtout celles qui ont revécu ce traumatisme à l’émission « LA TELE D’ICI Vacances » de ce lundi 30 août 2021 sur le sujet, une émission diffusée sur NCI », a-t-elle insisté.

Choquée et outrée!

Outre la ministre ivoirienne de la femme, la ligue ivoirienne des droits des femmes a elle aussi, placé son grain de sel. Dans un communiqué ce mardi, elle dit être profondément choquée, outrée et scandalisée par l’apologie et la promotion du viol faites par l’animateur Yves De Mbella et son équipe.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: une manifestation d'étudiants paralyse l'université d'Abidjan

« A l’heure où, les associations de défense des droits des femmes luttent contre la culture du viol sous toutes ses formes, il est insultant voire humiliant pour une chaîne de télévision d’inviter un violeur sur son plateau et de lui demander de faire la démonstration d’un acte de viol », indique le communiqué de la ligue ivoirienne des droits de femmes qui condamne sévèrement la scène diffusée par NCI.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Décès du secrétaire général de la préfecture de Ferkessédougou

Pour rappel, une pétition a été lancée contre l’animateur Yves De Mbella qui a d’ailleurs été suspendu par la Nouvelle Chaîne de la Côte d’Ivoire pour apologie de viol.

BWT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here