Home Société Anne Ouloto, lors de la visite des nouveaux sites de gestion des...

Anne Ouloto, lors de la visite des nouveaux sites de gestion des déchets ménagers : Le recyclage et la valorisation seront les leviers de notre gouvernance

Le Gouvernement a décidé de la réforme de la gestion des Déchets solides ménagers et assimilés (DSMA). Cela passe notamment par la réforme de la filière et la construction d’infrastructures modernes pour une gestion écologique des déchets. C’est ainsi que Mme Anne Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine et de l’Assainissement a visité le lundi 8 février 2016, deux (2) sites devant accueillir ces centres modernes.

Le premier site visité par la ministre fut celui de Bingerville-Namoué où se trouve le Centre de Groupage (CDG). Cet ouvrage est l’un des trois CDG construits avec l’appui financier de la Banque Mondiale. Il s’agit d’un point de rupture dans la collecte et le transport des déchets vers les sites de traitement. Il est construit sur une superficie de 5 ha et est destiné à recevoir l’ensemble des déchets des zones de Cocody, Bingerville et alentours. Au niveau de ce site, le niveau de réalisation des travaux à ce jour est estimé à 90%. Après Bingerville, cap a été mis sur Songon dans le village d’Ayéwaï où le Gouvernement a fait l’acquisition d’un terrain de 11 ha. Le site de Songon, selon le projet, est destiné à recevoir un centre de transfert, une unité de tri des déchets et une usine de valorisation des déchets. Ce centre de transfert sera construit pour recevoir l’ensemble des déchets d’Adjamé, Attécoubé, Yopougon, Songon et alentours.

A la fin de sa visite, Mme Ouloto a dit qu’avec la construction de ces différents centres, la Côte d’Ivoire veut définitivement tourner la page de la gestion archaïque des déchets ménagers. Elle a dit que la décharge d’Akouédo ne fait pas honneur au pays et met l’embarras dans toutes les familles. « Il nous faut rapidement donner des réponses concrètes, précises et rassurantes. L’acquisition des différents sites à savoir Bingerville, Songon et celui de Port-Bouët que nous allons visiter la semaine prochaine vont nous permettre de transférer les déchets, d’organiser leur tri et de les orienter soit vers un Centre d’enfouissement technique (CET) pour une destination finale ou soit vers des centres de valorisation pour l’industrie », a-t-elle annoncé. La ministre de la Salubrité urbaine a affirmé que le tri et la valorisation des déchets permettront d’amorcer la transition de la Côte d’Ivoire d’une économie linéaire à une économie circulaire dans laquelle les déchets et produits usagés, au lieu de les destiner à l’abandon, sont réinjectés dans les circuits de création de valeur et deviennent de véritables ressources pour l’industrie, l’agriculture ou la production d’énergie à travers le biogaz. « Le recyclage et la valorisation des déchets seront donc les leviers d’un développement associant la préservation de l’environnement et de la santé publique à la création d’entreprises et d’emplois », a-t-elle conclu.

Olivier Guédé

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here