Home Société AFFAIRE TIA Israël, le jeune étudiant projeté hors d’un véhicule de gendarmerie,...

AFFAIRE TIA Israël, le jeune étudiant projeté hors d’un véhicule de gendarmerie, voici ce que dit la gendarmerie

AFFAIRE TIA Israël, le jeune étudiant projeté hors d'un véhicule de gendarmerie, voici ce que dit la gendarmerie
AFFAIRE TIA Israël, le jeune étudiant projeté hors d'un véhicule de gendarmerie, voici ce que dit la gendarmerie

Suite à l’affaire de l’étudiant Tia Israël dans la nuit 18 au 19 septembre 2021 qui a été victime d’une chute dans le véhicule des éléments de la gendarmerie à Cocody. Les hommes en tenue ont été mis en cause d’avoir occasionné de graves blessures sur le jeune étudiant. Sur la plainte de ses parents, le commissaire du gouvernement s’est saisi du dossier.

Dans un communiqué émanant du commissaire du gouvernement le contre-amiral Ange Kessi. Qui stipule que les éléments de la gendarmerie qui ont projeté de leur véhicule l’étudiant Tia Israël ne resteront pas impunis.

Lire aussi:   Cohésion sociale et développement local : Les associations « AFFO FASOCO » et et « J’aime Odienné » main dans la main

Le commandant supérieur de la maréchaussée a produit un communiqué qui vient mettre en lumière cette situation qui ternit l’image de nos hommes en tenue. Après une enquête, il semble que le nommé TIA Israël, étudiant de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, a été interpellé par une patrouille de la Gendarmerie Nationale, pour port illégal de tenue militaire. Au cours de sa conduite à la Brigade de Cocody, a sauté du véhicule de la Gendarmerie Nationale, mais a été malheureusement percuté par un véhicule civil.

COMMUNIQUE

Dans la nuit du 18 au 19 Septembre 2021, aux environs de minuit, le nommé TIA Israël, étudiant de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, a été interpellé par une patrouille de la Gendarmerie Nationale, pour port illégal de tenue militaire.

Lire aussi:   La Première Dame, Dominique Ouattara, lors de la rencontre de haut niveau de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique : « 1 000 jeunes femmes et adolescentes qui sont contaminées chaque jour dans le monde »

L’étudiant, au cours de sa conduite à la Brigade de Cocody, a sauté du véhicule de la Gendarmerie Nationale, mais a été malheureusement percuté par un véhicule civil. Ayant constaté l’accident, les gendarmes ont porté assistance au blessé jusqu’à son évacuation au CHU d’Angré pour sa prise en charge médicale.

Informé de la situation, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale a aussitôt instruit ses services à l’effet d’ouvrir une enquête afin de faire la lumière sur les faits. Il a également dépêché une délégation d’Officiers au chevet du malade pour lui apporter la compassion de la Gendarmerie, ainsi qu’à sa famille et à toute la communauté estudiantine.

Lire aussi:   Bouaké / Après destruction: Ahougnansou aura bientôt un nouveau marché

La Gendarmerie Nationale s’insurge cependant contre les allégations tendancieuses relatives à cet incident et diffusées sur les réseaux sociaux.

La Gendarmerie Nationale rassure les populations qu’elle ne ménage aucun effort pour assurer leur sécurité en tout temps et en tout lieu.

Fait à Abidjan, le 22 septembre 2021,

Le Général de Corps d’Armée ALEXANDRE APALO TOURE,

Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale

Source: linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here