Home Société Affaire Pandora Papers: le ton monte entre Noël Konan et L’Eléphant Déchaîné

Affaire Pandora Papers: le ton monte entre Noël Konan et L’Eléphant Déchaîné

Affaire Pandora Papers: le ton monte entre Noël Konan et L'Eléphant Déchaîné
Affaire Pandora Papers: le ton monte entre Noël Konan et L'Eléphant Déchaîné

L’affaire de Pandora Papers promet de véritables étincelles sur les rives de la lagune Ébrié. « Contredit » par son organe, Noël Konan entend faire des « précisions de taille » sur cette affaire d’évasion fiscale dans laquelle des autorités ivoiriennes sont citées.

Noël Konan est au nombre des 600 investigateurs de l’International Consortium of Investigative Journalists (l’ICIJ) qui ont dévoilé le scandale des Pandora papers. Chargé d’enquêter sur les fraudes fiscales dans lesquelles seraient empêtrées certaines personnalités ivoiriennes, le journaliste ivoirien a pu épingler, au regard des éléments qu’il dit avoir en sa possession, le Premier ministre Patrick Achi et quatre autres personnalités ivoiriennes qui détiennent des sociétés offshore dans des paradis fiscaux.

Lire aussi:   Grogne : ‘’l’alternative pour mettre fin à la colère du peuple est une réaction vigoureuse du gouvernement’’ (Mamadou Soro)

L’Eléphant Déchaîné, le canard ivoirien dont il est l’employé, n’a cependant pas publié en exclusivité les résultats de son enquête, mais les a différés au 12 octobre prochain. « Ce que je craignais depuis un moment a fini par arriver. Mon enquête sur le Premier Ministre, Patrick Achi n’a pas été publié dans mon organe », s’est offusqué le journaliste d’investigation.

Dans un communiqué, dont Afrique-sur7 a reçu copie, la Rédaction de L’Eléphant Déchaîné a estimé, conformément à sa logique de « ne rien affirmer, ne rien amalgamer sans preuve », de demander « des informations complémentaires » et de « vérifier l’authenticité de la pièce et le lien entre cette pièce et l’affaire de Pandora papers » avant de publier l’article.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Plateau, la Sogefie cambriolée, plusieurs matériels emportés

Réponse du berger à la bergère, pourrait-on dire, le journaliste Noël Konan a à nouveau réagi au communiqué de son organe. « J’avais décidé de garder le silence, mais, après lecture du communiqué de la Rédaction de L’Eléphant Déchaîné qui s’est arrangé avec la vérité, je vais faire des précisions de taille dans la journée de demain. Me taire, suite à ce que j’ai lu, consisterait à cautionner le faux », a-t-il tweeté.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Ferké, les enseignants de l'enseignement professionnel menacent les examens 2018

L’on pourrait donc s’attendre à un grand déballage sur cette affaire de Pandora papers du côté de la Côte d’Ivoire. Évoquant sa sécurité, Noël Konan dit avoir fait son travail de façon professionnelle, après un travail de recoupage. Le journaliste prend néanmoins l’engagement de publier le dossier sur les autorités épinglées dans cette affaire de fraude fiscale.

 

Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here